Retour aux actualités
12 juil 2015

12 000 emplois nets créés dans le numérique en 2014

Alors que la courbe du chômage ne cesse de croître en France, le numérique tire son épingle du jeu par son dynamisme et ses perspectives sur le marché du travail. Syntec Numérique annonce en effet la création nette de 12 000 emplois en 2014 dans le logiciel et services informatiques, contre 6 600 en 2013* – chiffre multiplié par deux en l’espace d’un an. Fin 2014, les activités informatiques et services d’information continuent à créer des emplois pour le 18ème trimestre consécutif.

conférence

Rappel des principaux chiffres clés du secteur numérique**

  • 365 000 salariés
  • 35 000 recrutements par an
  • 93,7 % de CDI
  • 68,9 % de cadres
  • 48,3 K€ de rémunération brute moyenne (temps plein)

 

**Conférence semestrielle Syntec Numérique avril 2015

« Syntec Numérique se félicite de ces nouvelles données qui confirment l’attractivité du secteur et de nos actions menées depuis plusieurs années. Contrairement aux idées reçues, le numérique est créateur d’emplois et représente aujourd’hui une vraie bouffée d’oxygène dans un contexte économique toujours difficile. Notre écosystème se porte bien et voit chaque jour de nouvelles compétences émerger. Il est aujourd’hui indispensable de former les jeunes générations à nos métiers afin qu’ils se dirigent vers un secteur qui recrute et propose de belles opportunités de carrière ! » commente Guy Mamou-Mani, président de Syntec Numérique.

A lire également sur notre site

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

1er semestre 2020 : un recul de -6,7% pour le secteur numérique en 2020

Syntec Numérique prévoit un recul de -6,7% pour le secteur en 2020.