Retour aux actualités
12 juil 2015

12 000 emplois nets créés dans le numérique en 2014

Alors que la courbe du chômage ne cesse de croître en France, le numérique tire son épingle du jeu par son dynamisme et ses perspectives sur le marché du travail. Syntec Numérique annonce en effet la création nette de 12 000 emplois en 2014 dans le logiciel et services informatiques, contre 6 600 en 2013* – chiffre multiplié par deux en l’espace d’un an. Fin 2014, les activités informatiques et services d’information continuent à créer des emplois pour le 18ème trimestre consécutif.

conférence

Rappel des principaux chiffres clés du secteur numérique**

  • 365 000 salariés
  • 35 000 recrutements par an
  • 93,7 % de CDI
  • 68,9 % de cadres
  • 48,3 K€ de rémunération brute moyenne (temps plein)

 

**Conférence semestrielle Syntec Numérique avril 2015

« Syntec Numérique se félicite de ces nouvelles données qui confirment l’attractivité du secteur et de nos actions menées depuis plusieurs années. Contrairement aux idées reçues, le numérique est créateur d’emplois et représente aujourd’hui une vraie bouffée d’oxygène dans un contexte économique toujours difficile. Notre écosystème se porte bien et voit chaque jour de nouvelles compétences émerger. Il est aujourd’hui indispensable de former les jeunes générations à nos métiers afin qu’ils se dirigent vers un secteur qui recrute et propose de belles opportunités de carrière ! » commente Guy Mamou-Mani, président de Syntec Numérique.

A lire également sur notre site

Décès de Bruno Vanryb

15.01.2019

Hommage de Syntec Numérique à Bruno Vanryb

CAPES informatique, une décision politique forte saluée par Cinov-IT, Syntec Numérique et Talents du Numérique

09.01.2019

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, a annoncé la création d’un CAPES informatique sur ​France Culture​. Les établissements de formation et les entreprises du numérique représentés par Cinov-IT, Syntec Numérique et Talents du Numérique saluent, par la voix de leurs Présidents Alain Assouline, Godefroy de Bentzmann et Frédéric Dufaux, cette décision, demandée depuis fort longtemps par l’ensemble de l’écosystème numérique.

 

Note de conjoncture 2ème semestre 2018

Les acteurs du marché sont confiants pour 2019 !