Retour aux actualités
9 fév 2021

8 propositions pour une compétitivité renouvelée

La problématique de la fracture territoriale existe depuis de nombreuses années en France.  Cette dernière couplée avec un sentiment d’abandon des zones rurales et péri-urbaines a été accentuée ces derniers mois avec la crise sanitaire et économique. Association, réseau d’entrepreneurs, formation professionnelle, relocalisation d’activités, acteurs publics, tous peuvent aider à la revalorisation des territoires.

La fédération Syntec et ses syndicats dont Syntec Numérique émettent 8 propositions pour une nouvelle politique d’aménagement. Plus écologique, plus humaine, cette dernière aura pour conséquence une meilleure répartition des fruits de la croissance sur tout le territoire.

  1. Promouvoir. Promouvoir le télétravail, et les moyens technologiques qui le rendent possibles (solutions numériques, couverture numérique homogène et inclusive des territoires), comme vecteurs de réduction des fractures territoriales, de lutte contre la congestion des transports et de réduction de l’empreinte carbone.
  2. Inciter. Inciter les entreprises et les pouvoirs publics à s’appuyer sur leur écosystème local et à développer en dehors des métropoles des structures d’entraide et d’échange, comme des tiers lieux ou des espaces de coworking, afin de stimuler la créativité, favoriser la collaboration, rompre l’isolement parfois lié au télétravail, et créer de l’emploi en proximité dans les territoires.
  3. Stimuler. Stimuler l’économie du territoire en menant une politique responsable des achats s’inscrivant dans une logique vertueuse des déplacements.
  4. Penser. Penser la formation pour renforcer la cohésion sociale, l’attractivité, l’innovation et la compétitivité des territoires : favoriser l’insertion durable des jeunes dans l’emploi au plus près des besoins des entreprises ; encourager le développement des compétences quel que soit le statut pour protéger et accompagner tous les actifs dans les transformations économiques rapides.
  5. Promouvoir. Promouvoir grâce à nos métiers le développement du « region-shore », c’est -à-dire une implantation territoriale de proximité, auprès de nos parties prenantes, notamment dans l’accompagnement de nos clients.
  6. Travailler. Travailler avec les pouvoirs publics locaux à la modélisation de nouveaux bassins d’emploi, nos métiers de services étant l’un des maillons essentiels à une stratégie de réindustrialisation des territoires.
  7. Favoriser. Favoriser une plus grande complémentarité d’actions entre les structures satellitaires des collectivités territoriales (sociétés d’économie mixte, sociétés publiques locales…) et les entreprises privées (ingénierie, numérique…) au service du développement des territoires.
  8. Développer. Développer les dispositifs de reconversion et d’accompagnement aux mutations et transformations d’emploi. Promouvoir notamment Numéric’Emploi (mis en place par Syntec Numérique) au niveau national, auprès des Conseils régionaux et des directions régionales de Pôle Emploi et créer un programme Numéric’Actif au niveau national, associant le secteur numérique et intégrant les problématiques GPEC des grandes entreprises prêtes à s’engager dans ce dispositif.
A lire également sur notre site

Bilan 2020 et perspectives 2021 : Impacté en 2020, le secteur du numérique devrait connaître une forte croissance en 2021

07.07.2021

Numeum, le premier syndicat de représentation de l’écosystème numérique en France, dévoile les résultats de sa première conférence semestrielle de l’année.

Alors que la croissance du secteur du numérique avait été fixée à +1% pour 2021, les estimations sont nettement revues à la hausse : +4,8% de croissance attendue sur l’année en cours.

La cybersécurité à l’honneur du 7ème petit déjeuner à l’Assemblée nationale

02.07.2021

Le 2 juillet 2021, à l’invitation de Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, et d’Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France, Numeum a organisé le 7ème petit déjeuner numérique, cette édition portait sur le thème de la Cybersécurité

La nouvelle filière stratégique "Solution Industrie du Futur" se structure

09.09.2021

Créée le 9 avril 2021 par le Premier ministre Jean Castex, la filière S-I-F continue de se concrétiser avec la signature de son contrat stratégique par Agnès Pannier-Runacher et Frédéric Sanchez.

Lancement de la collecte formation professionnelle et apprentissage 2021

Votre entreprise est adhérente de l’opérateur de compétences, Atlas. Chaque année, elle contribue au financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage (CUFPA). 

En application du Décret n° 2020-1739 du 29 décembre 2020 relatif au recouvrement et à la répartition des contributions dédiées au financement de l’apprentissage et de la formation professionnelle.