Retour aux actualités
Publié par
18 oct 2017

Affaire Microsoft v. United States : la position de Syntec Numérique

La décision du 16 octobre de la Cour suprême des Etats-Unis de se saisir d’un litige opposant le gouvernement américain et Microsoft s’inscrit dans un débat sur l’accès aux données par les autorités et la confiance dans l’économie numérique. Syntec Numérique suit ce dossier avec attention et se réserve la possibilité de mener des actions dans le cadre de cette procédure.

Social Syntec Numérique

Cette affaire soulève des questions en matière de souveraineté et de confiance dans l’économie numérique. Si l’accès aux données de la part des autorités peut paraître légitime dans le cadre de certaines procédures, les mécanismes de coopération judiciaire internationale doivent rester la règle, sous peine de voir se multiplier les demandes unilatérales émanant d’Etats tiers.

Compte tenu de ces enjeux pour les droits et libertés des acteurs et utilisateurs du numérique, Syntec Numérique suit ce dossier avec attention. Le syndicat se réserve la possibilité de déposer un Amicus Curiae devant la Cour suprême, afin de souligner le besoin d'un espace de souveraineté et d'un cadre de confiance pour la protection des données en Europe.

A lire également sur notre site

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.