Retour aux actualités
18 oct 2017

Affaire Microsoft v. United States : la position de Syntec Numérique

La décision du 16 octobre de la Cour suprême des Etats-Unis de se saisir d’un litige opposant le gouvernement américain et Microsoft s’inscrit dans un débat sur l’accès aux données par les autorités et la confiance dans l’économie numérique. Syntec Numérique suit ce dossier avec attention et se réserve la possibilité de mener des actions dans le cadre de cette procédure.

Social Syntec Numérique

Cette affaire soulève des questions en matière de souveraineté et de confiance dans l’économie numérique. Si l’accès aux données de la part des autorités peut paraître légitime dans le cadre de certaines procédures, les mécanismes de coopération judiciaire internationale doivent rester la règle, sous peine de voir se multiplier les demandes unilatérales émanant d’Etats tiers.

Compte tenu de ces enjeux pour les droits et libertés des acteurs et utilisateurs du numérique, Syntec Numérique suit ce dossier avec attention. Le syndicat se réserve la possibilité de déposer un Amicus Curiae devant la Cour suprême, afin de souligner le besoin d'un espace de souveraineté et d'un cadre de confiance pour la protection des données en Europe.

A lire également sur notre site

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national. 

Godefroy de Bentzmann réélu à la tête de Syntec Numérique

10.07.2019

Après avoir entériné la nomination de 9 administrateurs le 25 juin dernier, le conseil d’administration a procédé aujourd’hui à la réélection de Godefroy de Bentzmann à la présidence de Syntec Numérique. Après un premier mandat de 3 ans marqué par une forte mobilisation autour de la formation aux métiers du numérique et de l’application du RGPD en France, Godefroy de Bentzmann a pour ambition de poursuivre les grands chantiers de l’organisation professionnelle, notamment ceux axés autour de la formation, de l’inclusion et du développement durable.

Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national.