Retour aux actualités
12 déc 2013

Baromètre SN BVA éditeurs 4ème trimestre 2013 - Leaders d'opinions

Deux éditeurs sur trois ont confiance en l’avenir. Près de 70% des leaders d’opinions connaissent le Cloud Computing mais restent à convaincre en matière de sécurité

main touchant un nuage numérique

Le regain d’optimisme qui avait gagné les éditeurs de logiciels il y a quelques mois est toujours d’actualité. Après une hausse en septembre dernier, l’ensemble des indicateurs suivis par le baromètre BVA - Syntec Numérique sur leur moral se sont stabilisés, et ces derniers restent confiants et optimistes pour 2014. 

Cette nouvelle édition du baromètre fait également le point sur le Cloud Computing, véritable levier de croissance pour les acteurs de l’industrie du numérique, en sondant les principaux leaders d’opinion français*. Obscur pour certains ou révolutionnaire pour d’autres, le nuage semble nécessiter pédagogie et démystification, notamment en termes de sécurité. 

 

Des perspectives positives pour 2014 chez les éditeurs de logiciels

66% des éditeurs sont plutôt confiants en l’avenir de la situation économique. Ils étaient 68% il y a trois mois. Malgré cette légère baisse, l’indice de confiance du secteur reste au-dessus du plafond des 60%, un niveau plus atteint depuis deux ans.

 

Cette quasi-stabilité se retrouve notamment dans leurs objectifs, décisions de recrutement et prévisions :

  • 61% se disent en ligne ou au-dessus de leurs objectifs 2013 (vs. 58% en septembre dernier)
  • 51% prévoient d’augmenter leurs effectifs en 2014 (vs. 50% en septembre dernier)
  • 74% envisagent des investissements sur de nouveaux projets dans les trois mois à venir, soit un bond de 7 points par rapport à la dernière vague.

 « Cet état de fin d’année vient clôturer une année en dents de scie pour les éditeurs. Après le rebond de la rentrée, ils apparaissent dans l’ensemble plutôt confiants pour la nouvelle année. Ces nouveaux résultats laissent en effet présager un bon démarrage pour 2014 ! Dans un contexte économique incertain, il faut quand même rester prudent et attendre de voir si ces investissements vont se concrétiser et se traduire en nouveaux objectifs et nouveaux recrutements. Comme pour la rentrée de septembre, un effet psychologique positif peut jouer : celui de l’approche de la nouvelle année, où on oublierait 2013 pour repartir sur d’autres bases en 2014. Le numérique en général, et plus précisément les éditeurs de logiciels, ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de rebondir et d’entraîner avec eux l’ensemble de l’économie », commente Bruno Vanryb, Président du collège éditeurs de Syntec Numérique.

Le Cloud Computing : la pédagogie de rigueur auprès des leaders d’opinion

Incontournable facteur de croissance, le « nuage » s’est peu à peu installé dans le paysage français et dans le vocabulaire de chacun : plus de deux tiers des leaders d’opinions en connaissent la signification. 

Pour autant, si une majorité des influenceurs interrogés y trouvent un système efficace, permettant une accessibilité des données partout dans le monde et une réduction des coûts, 41% restent à convaincre. Principal obstacle : la remise en cause de la souveraineté des données personnelles ou commerciales en ne garantissant pas la localisation des serveurs.

La sécurité des données sur Internet est également un frein psychologique au développement du Cloud Computing. 67% des leaders d’opinions placent le vol des données personnelles, commerciales ou industrielles en tête des menaces pesant sur les systèmes informatiques. Puis suivent ensuite les attaques malveillantes (59 %) et le cyber espionnage (38 %).

« Notre baromètre démontre que les craintes liées à cette mutation technologique ne sont pas encore levées. Le fait d’enregistrer et de stocker des données personnelles dans des serveurs à distance suscite encore appréhensions et réserves. Il y a donc un enjeu clé à faire de la pédagogie sur le Cloud Computing, afin de réduire la part de ceux qui rejettent ou s’inquiètent des risques liés à l’explosion de cette technologie, pourtant au cœur de la croissance numérique. Nous mettons également un point d’honneur à rassurer les Français et les non-initiés à cette technologie, qui représente aujourd’hui une belle opportunité de croissance pour notre pays », explique Bruno Vanryb.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Cloud week paris Region

15.06.2017

Syntec Numérique est partenaire de Cloud week 2017

Renouvellement du partenariat avec le salon Cloud World Expo, Solutions Datacenter, et IoT World

02.02.2017

Rendez-vous les 22 et 23 mars 2017 à la porte de Versailles. Cette 8ème édition offrira l’opportunité aux 7 500 visiteurs professionnels de rencontrer 160 sociétés exposantes de ces trois écosystèmes complémentaires, et ainsi de faire le point sur les tendances et les solutions du marché.

Guide pratique pour les TPE et PME : choisir ses offres internet, téléphonie fixe et mobile

18.06.2019

Syntec Numérique et les acteurs de la filière télécom s’associent pour la publication et la diffusion d’un guide pratique pour les TPE et PME, travaux issus d’une initiative commune pilotée par l’Arcep.

Cybermalveillance.gouv.fr : lancement du nouveau kit de sensibilisation aux risques numériques

14.06.2019

Opérateur du dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr, le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA, dont Syntec Numérique est membre fondateur, publie ce 14 juin 2019 la version complète de son kit de sensibilisation aux risques numériques.