Retour aux actualités
24 jan 2014

Baromètre SN-BVA 76% des Français souhaitent disposer de plus de services publics numériques

Le « choc de simplification » prévu par le Gouvernement inclut notamment de développer les services en ligne pour fluidifier les échanges entre usagers et administrations.

loupe au dessus de dossiers

 Cet objectif, dont Syntec Numérique fait la promotion depuis longtemps, est aujourd’hui plébiscité par une large majorité de Français selon les résultats de la nouvelle édition du baromètre BVA – Syntec Numérique. 

Plus de trois quarts des Français souhaiteraient réaliser leur démarche en ligne plutôt que de se déplacer ou de les effectuer par courrier ou par téléphone.

Les démarches administratives de proximité en tête de liste 

Selon 83% des répondants, l’e-administration permet à l’Etat d’améliorer la rapidité et la qualité du service public aux usagers.

Ce sont les formalités électroniques liées à l’état civil (carte d’identité, passeport…) que les Français souhaitent d’abord voir développées : 41 % les placent en première priorité. Les démarches fiscales arrivent, elles, en deuxième position, (27%) alors même que la déclaration en ligne des impôts est un des rares exemples d’administration numérique aboutie.

« Ces résultats démontrent surtout que, loin des clichés d’un numérique qui éloigne et complique les choses, c’est au contraire les vertus de création de lien et de simplification des technologies qui sont ici reconnues par les Français », commente Bruno Vanryb, Président du collège éditeurs de Syntec Numérique.

 

Une nouvelle relation de confiance Etat - citoyens basée sur des services plus qualitatifs et rapides

Au-delà de leur propre intérêt, 76% jugent que cela permettrait à l’Etat d’investir dans le numérique et de soutenir ainsi la croissance des entreprises, le passage à l’e-service représentant davantage de commandes publiques.

Limitant le nombre de personnes nécessaires au traitement des demandes usagers, l’e-administration représente également un levier de réduction des dépenses publiques pour 73% des Français. Libérés des tâches répétitives, certains agents pourraient ainsi s’investir dans l’accès au numérique des plus démunis.

Enfin, 72% estiment que ce type de services permettrait d’accélérer l’acculturation des Français aux nouvelles technologies, réduisant ainsi la fracture numérique.

 

« Cela fait longtemps que Syntec Numérique défend l’idée d’une administration numérique plus ambitieuse. Ce serait un pari gagnant – gagnant pour tout le monde. Derrière l’enjeu de l’e-administration se pose la question de l’exemplarité des pouvoirs publics en matière de modernisation de notre pays. En lançant sa révolution numérique, l’Etat catalyserait autour de lui une nouvelle dynamique positive, pas seulement pour son administration, mais pour l’ensemble de notre économie. Les Français l’attendent, les entreprises du secteur y sont prêtes. Est-ce enfin le moment d’y aller ? », conclut Bruno Vanryb.

 

A lire également sur notre site

Dernière ligne droite pour intégrer le classement de référence des ESN !

02.05.2019

En 2019, ne manquez pas l'occasion de figurer dans l’incontournable classement des Entreprises de Services du Numérique en France.

Baromètre Financement des PME et des startups - 3ème édition

07.07.2017

40% des startups et PME du numérique disent avoir des difficultés à obtenir des financements. Le dynamisme des startups et PME du numérique représente un important levier de croissance et de compétitivité pour l’économie française. Elles sont pourtant confrontées à de nombreuses difficultés pour leur financement, qu’elles choisissent de s’adresser à des acteurs publics et privés.

Cybermalveillance.gouv.fr : lancement du nouveau kit de sensibilisation aux risques numériques

14.06.2019

Opérateur du dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr, le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA, dont Syntec Numérique est membre fondateur, publie ce 14 juin 2019 la version complète de son kit de sensibilisation aux risques numériques.

Bilan 2018 et Perspectives 2019

Syntec Numérique annonce les chiffres du secteur : Croissance de  +4,1 % en 2018 et croissance de +4,2 % en 2019