Retour aux actualités
Publié par
16 oct 2018

Baromètre de la transformation numérique des territoires : où en est la maturité des collectivités locales ?

Cette enquête, menée par IDC pour le compte de Syntec Numérique, analyse la maturité des initiatives de 107 collectivités locales, les objectifs, les projets, les bénéfices et les défis à relever.

Visuel-Smartcity

Impactés au même titre que l’ensemble de la société par la transformation numérique, les territoires font preuve d’initiatives diverses pour accompagner ces changements pour améliorer leur fonctionnement et la qualité de vie de leurs citoyens. Afin d’identifier les enjeux numériques auxquels sont confrontés les territoires, IDC a réalisé pour le compte de Syntec Numérique une enquête auprès de 107 collectivités locales1. Cette enquête analyse pour la 2ème année consécutive la maturité des initiatives de ville numérique, les principaux objectifs qui incitent les collectivités à investir dans la transformation numérique, les projets réellement étudiés ou déployés, les bénéfices déjà constatés, et les défis à relever pour se transformer.

Principaux chiffres clés à retenir de l’étude Syntec Numérique / IDC

  • 92 % des communes interrogées ont déjà lancé une initiative de ville intelligente
  • Top 3 des objectifs recherchés par les organisations via ces projets :
  1. le renforcement du lien avec les citoyens : 71%
  2. la réduction des coûts : 56 %
  3. le développement de nouveaux services : 51%
  • 60 % consacrent moins de 10 % de leur budget IT à ces initiatives

 

En marche vers la ville connectée

C’est indéniable : à toutes les échelles, la ville se transforme et devient progressivement connectée. Au sein des collectivités, les projets reposant sur le numérique se multiplient : plus de  9 communes sur 10 ont d’ores et déjà mené des initiatives de ville intelligente, soit un indicateur d’adoption stable par rapport à l’enquête 2017. Un tiers d’entre elles s’y attèle depuis plus de 3 ans maintenant et une grande majorité (61%) estime se situer dans la moyenne lorsqu’elles se comparent aux autres.

Ces initiatives portent sur la mise en œuvre d’une gestion optimisée des infrastructures pour qu’elles soient communicantes, adaptables, durables, plus efficaces, automatisées, dans le but d’améliorer la qualité de vie des citoyens.

La technologie prioritairement au service du lien avec les citoyens

Ces projets, qui consistent à utiliser les technologies de l'information et de communication pour améliorer la qualité des services urbains ou réduire les coûts poursuivent différents objectifs. Au cours des douze derniers mois, les déclencheurs qui poussent les collectivités à investir le champ du numérique ont évolué.

Toujours en tête, le renforcement du lien avec les citoyens – cité en 2017 par les trois quarts des communes interrogées) – est néanmoins un peu en recul, laissant la place à des objectifs de maîtrise des coûts (56% vs. 38% en 2018), de développement de nouveaux services (51% vs. 45% en 2017), d’attractivité du territoire (43% vs. 28% en 2017) et d’efficacité des processus (39% vs. 12% en 2017).

A noter qu’en fonction de leur taille, les collectivités diversifient plus ou moins leurs buts : les collectivités de taille intermédiaire se concentrent sur la maîtrise des coûts (60%) et le développement de nouveaux services aux citoyens (59%) tandis que les organisations de plus de 20 000 habitants peuvent renforcer leurs initiatives sur des sujets comme l’amélioration des infrastructures urbaines (23%) ou encore l’amélioration de la gestion des déchets (13%).

Le financement et la gestion du changement, défis parallèles à la transformation numérique

Les problématiques de financement restent cette année le premier frein identifié par les structures interrogées – c’était déjà le cas l’année passée – mais d’autres sujets prennent une importance nouvelle : les enjeux en matière de conduite du changement (31% en 2018 contre 20% en 2017), la complexité du sujet (18% en 2018 contre 4% en 2017) ou encore la capacité à s’adapter au rythme soutenu des innovations. La volonté des collectivités est entière mais les enjeux sont encore nombreux.

Par ailleurs, le baromètre 2018 montre que les collectivités se structurent pour accélérer ces initiatives numériques. Alors que 22% des collectivités de taille intermédiaire avait mis en place en 2017 une organisation pour centraliser et assurer la gouvernance des initiatives de ville numérique, elles sont désormais 30%

Dans la même veine, les plus grandes collectivités ont renforcé leur modèle de gouvernance en désignant un responsable ou une équipe dédiée « Ville numérique » (34% en 2018 contre 32% en 2017). Au-delà de la gouvernance, d’autre sujets sont aujourd’hui au centre des attentions : l’alignement du système d’information aux exigences et aux enjeux de la ville numérique (seules 35% des collectivités estiment que leur SI est adapté), la formation des élus et des agents territoriaux aux enjeux du numérique ou encore le support que peuvent fournir les ECPI, les départements ou les régions aux initiatives.

 

1Méthodologie

107 collectivités locales interrogées (Communes de plus de 5 000 habitants, communautés urbaines et communautés d'agglomérations)

Date de terrain : juillet à septembre 2018

Gilles Prunier, Président du comité Villes et Territoires de Syntec Numérique, se réjouit : « Le changement de culture, prérequis à l’innovation et aux projets numériques, est déjà une réalité dans de nombreuses collectivités. Et nous constatons de plus en plus de volonté, voire de volontarisme, de la part des élus et des agents territoriaux. Il n’est maintenant plus temps de faire la preuve de l’impact positif du numérique au service des usagers de la ville ; nous devons accompagner le mouvement et, non pas réinventer des solutions qui existent déjà, mais les faire connaître et les diffuser. C’est ainsi que, demain, toutes les collectivités se seront emparées du numérique ! ».

Thématiques associés

A lire également sur notre site

La reconversion professionnelle, la formation et l’emploi au cœur de la troisième édition du Day-Click !

19.10.2018

Avec une forte croissance et des milliers d’opportunités d’emplois, le numérique est aujourd’hui l’un des secteurs les plus dynamiques et prospères de France ; une réalité que souhaite faire partager Syntec Numérique, à travers son évènement phare : le Day-Click, qui se tiendra le mardi 27 novembre prochain. 

Lancement de France Num : mobilisation de Syntec Numérique et Cinov-IT

15.10.2018

Les deux organisations professionnelles représentatives des entreprises du numérique CINOV-IT et Syntec Numérique saluent le lancement officiel de « France Num » dont elles sont partenaires. Mobilisées depuis plusieurs années pour la transformation numérique des TPE-PME, elles avaient déjà lancé un plan d’actions conjoint sur ce sujet en avril 2017, interpelant les responsables politiques afin que cet enjeu central pour les entreprises du secteur devienne enfin une priorité de l’action de l’Etat et des collectivités territoriales. 

Syntec Numérique Tour

Pour sa seconde édition, Syntec Numérique fera escale dans 16 villes. L'équipe et ses partenaires vont animer des conférences portant sur quatre sujets qui sont au coeur de l'actualité numérique, dont la présentation d'une enquête inédite sur l'usage des outils numériques.

Syntec Numérique signataire de l'Appel de Paris pour la cybersécurité

12.11.2018

Syntec Numérique figure parmi les premiers signataires de l'Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, présenté le 12 novembre par le Président de la République à l'occasion du Forum sur la gouvernance de l'Internet.