Retour aux actualités

Bruno Vanryb - président du programme 5000 startups met fin à son mandat

Un an après le lancement du programme 5000 startups, Bruno Vanryb cède sa place de président à Isabelle Zablit, administrateur de Syntec Numérique.

personnes en réunion de travail

Bruno Vanryb : "Après 6 années très riches passées comme administrateur au Syntec Numerique consacrées à la présidence du Collège Editeurs puis à la mise en place du programme 5000 Startups, la nécessité de me consacrer pleinement au développement de mes entreprises m'as conduit à devoir interrompre mes mandats. Je suis ravi que la présidence du programme 5000 Startups soit dorénavant assurée par Isabelle ZABLIT, qui fera, j'en suis sur, un travail formidable. Je suis également certain que sous la présidence attentive et éclairée de Godefroy de BENTZMANN, Syntec Numerique va davantage augmenter sa représentativité déjà grande dans notre écosystème Numérique !". 

Syntec Numérique remercie Bruno Vanryb pour son action tout au long de son mandat.

A lire également sur notre site

Syntec Numérique aide ses adhérents à sécuriser leurs pratiques vis-à-vis de l’Urssaf

Syntec Numérique et Fiabilis Consulting Group signent un nouveau partenariat pour accompagner les entreprises adhérentes dans l’identification des risques de non-conformité quant à leur application de la législation de la sécurité sociale et dans leurs relations avec l’Urssaf.

Syntec Numérique sillonne la France jusqu’à fin octobre !

Forts de ses 11 délégations régionales, Syntec Numérique se lance sur les routes de France du 21 septembre au 26 octobre.

Smartcity et transformation numérique des territoires : des collectivités locales volontaires mais freinées par le manque de moyens

18.10.2017

Pour identifier les enjeux numériques auxquels elles sont confrontées, IDC a ainsi réalisé pour le compte du Comité "ville" de Syntec Numérique une enquête auprès de 102 collectivités locales 

Affaire Microsoft v. United States : la position de Syntec Numérique

18.10.2017

La décision du 16 octobre de la Cour suprême des Etats-Unis de se saisir d’un litige opposant le gouvernement américain et Microsoft s’inscrit dans un débat sur l’accès aux données par les autorités et la confiance dans l’économie numérique. Syntec Numérique suit ce dossier avec attention et se réserve la possibilité de mener des actions dans le cadre de cette procédure.