Retour aux actualités
Publié par
30 jan 2018

Coopération franco-espagnole : Syntec Numérique s’associe à AMETIC pour développer l’industrie du futur en Europe

Les objectifs sont d’améliorer la capacité d’influencer le cadre réglementaire européen et de maximiser les opportunités offertes par la numérisation de l’industrie aux adhérents des deux organisations ainsi qu’à leurs clients.

deux personnes échangeant une poignée de main avec une image représentant l'industrie du futur

Le Comité « Industrie du Futur » de Syntec Numérique pour la France, et la « Commission Industrie 4.0 » d’AMETIC pour l’Espagne, débutent leur coopération par la mise en place d'échanges réguliers autour des meilleures pratiques et expériences sur le sujet de la transformation digitale de l’industrie. Des participations croisées aux réunions des instances « Industrie du Futur » respectives sont également en cours d’organisation.

Les deux associations ont déjà convenu des modalités de leur coopération, avec la mise en place d’une plateforme collaborative (déjà opérationnelle) et d’un calendrier de travail. L’identification d’objectifs et de défis communs aux niveaux national et européen va rapidement être lancée. Des voyages d’études destinés à appréhender des cas concrets de réalisations dans le domaine de l’Industrie du Futur dans différentes régions industrielles de référence - en France comme en Espagne - sont également envisagés.

« La transformation digitale est une réponse clé aux enjeux actuels et futurs auxquels nos industries sont confrontées. Il est fondamental que toutes, quelle que soit leur taille, s’emparent du sujet et engagent leur évolution dès à présent. Notre mission est de fournir aux dirigeants d’entreprises, notamment PME et ETI, les outils et l’accompagnement pour les aider dans leurs choix stratégiques et la mise en œuvre concrète de leur démarche », précise Paolo Del Noce, Président du Comité « Industrie du Futur » de Syntec Numérique.

« Nous sommes en train de vivre un changement passionnant ; les possibilités de l'économie numérique exigent une industrie plus compétitive, plus souple et plus réactive. Voici une excellente opportunité de miser sur la technologie et le talent européens, qui devraient être plus unis et interconnectés que jamais si l'UE veut être forte dans les marchés mondiaux. Dans ce contexte, la France est pour nous un partenaire stratégique fondamental et nous sommes ravis de cette collaboration avec Syntec Numérique », ajoute Verónica Pascual Boé, Présidente du Comité « Industrie 4.0 » d’AMETIC. 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national. 

Godefroy de Bentzmann réélu à la tête de Syntec Numérique

10.07.2019

Après avoir entériné la nomination de 9 administrateurs le 25 juin dernier, le conseil d’administration a procédé aujourd’hui à la réélection de Godefroy de Bentzmann à la présidence de Syntec Numérique. Après un premier mandat de 3 ans marqué par une forte mobilisation autour de la formation aux métiers du numérique et de l’application du RGPD en France, Godefroy de Bentzmann a pour ambition de poursuivre les grands chantiers de l’organisation professionnelle, notamment ceux axés autour de la formation, de l’inclusion et du développement durable.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national. 

Trophée des ESN 2019 : Découvrez les nommés !

Le Jury du Trophée des ESN 2019 s'est réuni le 17 juin dernier pour désigner deux nommés par catégorie. Le 5 septembre 2019, c'est vous, le public, qui désignerez les lauréats lors du Rendez-vous des ESN !