Retour aux actualités

Découvrez les candidats 2020 au poste d'administrateur

A l’occasion de son Assemblée générale, mardi 29 septembre 2020, Syntec Numérique va procéder au renouvellement d’une partie de son Conseil d’administration.

Le Conseil d’administration compte trente membres, pour les trois métiers que représente Syntec Numérique : les entreprises de services du numérique (ESN), les éditeurs de logiciels et le conseil en technologies.

OUVERTURE DE 14 POSTES POUR LES ELECTIONS 2020 :

• Entreprises de Services du Numérique (ESN) : 7 postes
• Editeurs de logiciels : 5 postes
• Conseil en technologies : 2 postes

Les membres de Syntec Numérique éliront leurs futurs administrateurs lors de cette Assemblée générale.

Découvrez les 20 candidatures et venez voter le 29 septembre 2020 pour vos futurs représentants !

 

A lire également sur notre site

9ème édition du Panorama Top 250 des éditeurs de logiciels français

Syntec Numérique et EY présentaient hier soir les résultats de la neuvième édition du Top 250 des éditeurs de logiciels français, le panorama de référence du secteur portant cette année sur plus de 300 entreprises. La filière reste extrêmement dynamique et innovante en France malgré des difficultés de recrutement qui continuent de l’impacter.

Syntec Numerique Tour : 3ème édition !

Syntec Numérique fera escale dans 17 villes !

L'occasion de nous rencontrer pour échanger autour de plusieurs thématiques avec nos adhérents, l'ensemble de notre éco-système, nos partenaires et l'équipe.

Syntec Numérique et TECH IN France vont fusionner pour créer le nouveau syndicat professionnel de référence pour le numérique en France

27.11.2020

Déjà engagés conjointement dans de nombreux travaux, Syntec Numérique et TECH IN France concrétiseront en 2021 leur rapprochement via une fusion afin de constituer la nouvelle organisation de référence pour le secteur numérique en France.

Syntec Numérique salue et encourage l’ouverture et le partage des données dans l’UE

26.11.2020

Syntec Numérique se félicite des ambitions de la proposition de la Commission européenne qui contribuera à renforcer l’économie de la donnée, au bénéfice des entreprises comme du secteur public.