Retour aux actualités
Publié par
20 jan 2020

Déjà 100 signataires pour le Manifeste #ReconversionFemmesNum

100 entreprises ont signé le Manifeste pour la reconversion des femmes dans les métiers du numérique, seulement 6 mois après son lancement en mai 2019 en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat au numérique à VivaTech.

100 signataires Manifeste

Initié par Syntec Numérique et Social Builder, le Manifeste a pour ambition de concrétiser la mixité dans les métiers du numérique car les femmes ne représentent toujours que 27,5% des professionnel.le.s du secteur.

Le Manifeste #ReconversionFemmesNum est un engagement ambitieux qui se traduit par 6 mesures phares et par des engagements chiffrés des entreprises pour accroître le recrutement et la présence de femmes dans les métiers du numérique.

A travers ce Manifeste, Syntec Numérique et Social Builder ont l’ambition de mobiliser les entreprises pour qu’elles mettent en place des actions pour favoriser la présence de femmes avec des parcours professionnels variés.

100 entreprises se sont engagées dans cette démarche et ont l’ambition de faire évoluer leur posture en matière de recrutement et d’évolution.

Ils se sont engagé.e.s :

1Kubator ; AAC Innovation sarl IFRS ; AAREON France ; ACA ; Acial ; ACII ; ADAMING CONSEIL ; ALCYOR ; Alter way ; APl France ; APSIDE ; APTEOS ; ARCESI Occitanie ; Atos ; Baybridgedigital ; Calliope ; Capgemini ; Cecurity.com ; Changeforsaas solutions ; Ciril Group ; CLAVESIS ; CONTRACTCHAIN ; CORSAIR SYSTEM ; Devoteam SA ; DIGIt and co ; DIGORA ; DOCAPOSTE ; Domoscio ; Econocom ; Engit ; EOLE Consulting SAS ; Exaegis ; ExtremIT ; GFI INFORMATIQUE ; Groupe HLI -Prompt ; Groupe Tenor ; Henix ; HS2 (Hervé Schauer Sécurité) ; Huclink ; ID2SON ; Ido-data ; INFOGENE ; Inforsud diffusion ; IP LABEL ; Isahit ; ISILOG ; IT&M Régions ; KPF SI ; Kwalys (Nova Solutions) ; LAURALBA CONSEIL ; Leboncoin ; lmb venture ; LOJELIS ; Machine learning lab ; Matcher un bien ; MC2I GROUPE ; MELIS TECHNOLOGY ; METANEXT ; MYQ FRANCE ; NETDEV ; NEXEO ; Nokia ; Numhelix SAS ; ONE SYSTEM ; OPEN ; Openclassroom ; Orange ; PCWORKS31 ; Projets et ET PERFORMANCE

PROXIVAL ; SAGE ; Salesforce ; SAS EVODE ; Segula Technologies ; Seraphin.legal ; SETTIS ;SFEIR ; Siemens ; SIVECO GROUP ; SOAT ; Soft Company ; Softway Medical ; Sopra steria ; Squoring Technologies ; Stratow ; SYNERGY FRANCE ; SYNETIS ; Tanu.io ; TECHNOLOGY AND STRATEGY IT ; T-Systems ; U Change ; UMANIS ; Use Together ; Val software ; VAL SOFTWARE ; WAPSI ; WHOOG ; Wingzy ; YesWeShare

 

Les 6 engagements pour tout changer

#1 Élargir les critères de recrutement - notamment pour les métiers dits techniques - pour prendre en compte le potentiel, les compétences transverses, la posture et l’ensemble du parcours de formation qu’il soit initial ou continu.

#2 Valoriser tous types de parcours professionnels dans les processus de recrutement.

#3 Recruter des profils de tout âge et miser sur la motivation, l’appétence, la capacité d’adaptation et d’apprentissage.

#4 Mettre en place des actions et des dispositifs d’accompagnement pour assurer l’accueil et l’intégration des talents en reconversion vers le numérique au sein de l’entreprise.

#5 Accompagner la mobilité interne en mettant en place les ressources et les actions de formation nécessaires pour assurer des parcours individuels d’évolution interne.

#6 Former les salariés aux pratiques favorisant l’inclusion et l’égalité Hommes/Femmes.

Les entreprises signataires devront communiquer le nombre de femmes en reconversion vers les métiers du numérique recrutées en externe ou en interne et les actions mises en place, chaque fin d’année, sur une plateforme dédiée.

Prochaine étape : la publication des chiffres du nombre de femmes recrutées lors d’une matinée d’un workshop le 4 février prochain.

 

“Nous sommes tous unanimes pour dire que nous avons besoin de davantage de femmes dans les métiers du numérique, trop peu représentées aujourd’hui. A travers ce manifeste, nous souhaitons mobiliser massivement les entreprises de tous secteurs dans le but de multiplier les actions pour accueillir les femmes souhaitant se reconvertir.” Godefroy DE BENTZMANN – Président de Syntec Numérique

“Valorisons la reconversion professionnelle. Les politiques de recrutement doivent évoluer et prendre en compte la formation continue et les compétences transverses. Les compétences techniques peuvent s’acquérir tout au long de la vie.” Emmanuelle LARROQUE – CEO Social Builder

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Bilan 2020 et perspectives 2021 : Impacté en 2020, le secteur du numérique devrait connaître une forte croissance en 2021

07.07.2021

Numeum, le premier syndicat de représentation de l’écosystème numérique en France, dévoile les résultats de sa première conférence semestrielle de l’année.

Alors que la croissance du secteur du numérique avait été fixée à +1% pour 2021, les estimations sont nettement revues à la hausse : +4,8% de croissance attendue sur l’année en cours.

La cybersécurité à l’honneur du 7ème petit déjeuner à l’Assemblée nationale

02.07.2021

Le 2 juillet 2021, à l’invitation de Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, et d’Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France, Numeum a organisé le 7ème petit déjeuner numérique, cette édition portait sur le thème de la Cybersécurité

La nouvelle filière stratégique "Solution Industrie du Futur" se structure

09.09.2021

Créée le 9 avril 2021 par le Premier ministre Jean Castex, la filière S-I-F continue de se concrétiser avec la signature de son contrat stratégique par Agnès Pannier-Runacher et Frédéric Sanchez.

Lancement de la collecte formation professionnelle et apprentissage 2021

Votre entreprise est adhérente de l’opérateur de compétences, Atlas. Chaque année, elle contribue au financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage (CUFPA). 

En application du Décret n° 2020-1739 du 29 décembre 2020 relatif au recouvrement et à la répartition des contributions dédiées au financement de l’apprentissage et de la formation professionnelle.