Retour aux actualités

Déjà 50 ans !

Le 25 juin 2019, Syntec Numérique fête ses 50 ans d’existence ! À cette occasion nous vous avons préparé de nombreuses surprises...

Projetons-nous dans 50 ans, quelle serait votre vision du futur ? Vos attentes, vos craintes, vos aspirations, l'enquête « Raconte-moi le futur » vous permet de vous exprimer.  À la fin du questionnaire, vous découvrirez votre profil numérique.

Les résultats seront dévoilés le 25 juin prochain lors de notre soirée d'anniversaire.

Découvrez dès maintenant votre profil  : https://racontemoilefutur.fr/

    Hommes politiques, artistes, scientifiques se prêtent aussi au jeu ! Nous avons interrogé environ 20 personnalités de tous horizons sur leur vision du futur.

    Ces vidéos seront partagées sur les réseaux sociaux tout au long de ces prochaines semaines. 

    Vous pouvez retrouver nos premières vidéos  ici

     

    Quant à la soirée exceptionnelle du 25 juin, elle se déroulera à l'Hippodrome de Longchamp.

    Inscription sur invitation. Plus d'infos : communication@syntec-numerique.fr

    A lire également sur notre site

    Nomination de 9 administrateurs au sein de notre Conseil d’administration

    A l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire de Syntec Numérique mardi 25 juin, a été entérinée la nomination de 9 administrateurs à son Conseil d’administration, élus au sein des 3 collèges !

    Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

    Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

    Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

    12.07.2019

    Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national.