Retour aux actualités

Elections régionales, sondage Syntec Numérique - Odoxa – octobre 2015

54 % des Français attendent des candidats des propositions sur le développement numérique des territoires

loupe sur une carte de France

Les Français et le développement numérique des territoires

A deux mois des élections régionales, Syntec Numérique, en partenariat avec l’institut de sondage Odoxa1, a interrogé les Français sur le développement numérique des territoires. Si une petite majorité est actuellement satisfaite par les actions menées par leur région, plus de la moitié attend des candidats des propositions concrètes sur le sujet.

Le numérique devra faire partie des priorités des prochains conseillers régionaux : les régions sont en effet les collectivités locales les plus citées par les Français pour porter le développement numérique des territoires. 50 % d’entre eux misent sur la région, quand 26 % choisissent les départements, 14 % les communautés d’agglomérations et 9 % les communes.

« La croissance économique de la France et de ses territoires passe par la transformation numérique de nos industries. Dans les mutations en cours, les régions sont devenues des acteurs majeurs du fait de leurs compétences dévolues par la récente loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe). Elles ont désormais les capacités à engager des réformes structurantes et d’envergure dans leurs territoires afin de répondre aux attentes des usagers et aux citoyens, et de faciliter le développement de l’économie numérique sur leurs territoires », déclare Muriel Barnéoud, présidente du collège Editeurs de Syntec Numérique.

Une satisfaction mitigée face aux actions déjà menées 

La légitimité des régions à intervenir sur le développement du numérique est  bien réelle aux yeux des citoyens, mais pour l’heure, à peine un Français sur deux se déclare satisfait des démarches menées en matière de développement numérique de l’économie et des territoires.

Cette tendance masque cependant une hétérogénéité selon les territoires ; C’est en effet dans les grandes villes que les Français se montrent les plus satisfaits (60 % des habitants des agglomérations de 20 000 à 99 999 habitants et 57 % des agglomérations de plus de 100 00 habitants). Ceux vivant en zone rurale ou dans une ville de moins de 20 000 habitants sont, en revanche, majoritairement insatisfaits de ce qu’entreprend leur région en matière de développement numérique (respectivement 54 % et 52 % d’insatisfaits).

Compte tenu de ces enjeux, le numérique a plus que jamais sa place au sein des débats des campagnes en cours. A cet égard, Syntec Numérique se mobilise et  souhaite porter ce sujet dans les territoires à travers neuf propositions mises à disposition des candidats pour alimenter leurs réflexions et actions.

« Dans le domaine du développement économique, il est indispensable que les régions aient une action d’envergure dans la transformation numérique de secteurs traditionnels, comme l’agriculture ou l’industrie, dans un contexte de concurrence accrue. Dans une dimension plus sociétale, ces mutations en cours ne pourront se réaliser et se diffuser largement sans une politique d’inclusion et d’aménagement du territoire ambitieuse : zone urbaine plus « intelligente », ou meilleure organisation des transports avec l’intermodalité. 

Enfin, la formation et l’apprentissage sont des enjeux cruciaux face à la constante évolution des compétences professionnelles et l’émergence de nouveaux métiers. La capacité des salariés à acquérir de nouvelles compétences tout au long de la vie est primordiale.  Il convient que nos régions aient une politique volontariste en ces domaines, afin de favoriser l’adéquation de l’offre et la demande d’emploi, et in fine l’insertion professionnelle des futures générations.

Mesdames et Messieurs les candidats, nous sommes à votre disposition pour en discuter ! », commente Muriel Barnéoud.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Tour de France de Syntec Numérique

Syntec Numérique organise son premier tour de France dans 15 villes du 21 septembre au 26 octobre 2017

Invitation de la Délégation Syntec Auvergne-Rhône-Alpes

Conférence-débat autour de l'étude Consult'in France sur la compétitivité de la France

#startups #FrenchTech #Next40...Nous nous exprimons !

18.09.2019

Paris, le 18 septembre 2019 - Emmanuel Macron a présenté hier soir sa stratégie pour booster la croissance des jeunes entreprises françaises, en annonçant notamment que les principaux investisseurs institutionnels français s’engageaient à flécher 5 milliards d’euros, sur trois ans, notamment vers les startups de la French Tech.

Syntec Numérique se réjouit de ces initiatives, indispensables à l’émergence de futurs champions français de la tech. L’organisation professionnelle appelle toutefois à ne pas oublier les startups en création qui, elles aussi, ont besoin d’accompagnement, financier, administratif (social, fiscal, …) et de mentorat !

2ème édition du panorama de la transformation des ESN

Très confiantes dans leur avenir, les ESN se concentrent sur la fidélisation des talents et l’innovation