Retour aux actualités

Etude "Export et numérique" - 2ème édition

En partenariat avec les pôles de compétitivité Cap Digital et Systematic Paris-Région, Syntec numérique a sondé pour la deuxième année consécutive ses adhérents et les entreprises du numérique sur les besoins et les freins à l’export. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments significatifs de cette enquête et en pièce jointe l'étude complète « Export et Numérique »

Homme travaillant sur son ordinateur et connecté avec le monde entier

2013, une année positive (évolution du CA à l’export - %)

En 2014, une volonté réaffirmée et renforcée de s’internationaliser

  • 98% des entreprises interrogées prévoient d’accroître leurs activités à l’export (88% en 2013). Face à la crise, la majorité des TPE / PME maintiennent leur volonté de dynamiser leurs activités à l’export.

  • 79% des entreprises interrogées vont certainement se renforcer sur leurs marchés existants, 68% en 2013

  • 73% des entreprises interrogées vont certainement se positionner sur de nouveaux marchés, 54% en 2013

L’Europe et l’Amérique du Nord toujours privilégiées, un intérêt plus marqué vers des destinations peu courues

A noter, la Chine et la Russie sont considérées comme les pays les plus difficiles d'accès.

Des modalités d’internationalisation à réinventer

  • Seules 43% des entreprises interrogées ont eu recours à un partenaire public ou une société de services pour les accompagner

  • Seules 8% des entreprises interrogées ont bénéficié du portage d’un grand groupe - 73% des entreprises déclarent être intéressées par le portage

  • Seules 15% des entreprises interrogées déclarent avoir déjà prospecter en groupement/« en meute » - 70% des entreprises déclarent être intéressées par cette démarche

Les besoins prioritaires 

  • Être mis en relation avec des contacts sur les marchés (92%)

  • Se faire connaître (88%)

  • Financement (78%)

  • Être renseigné sur des questions juridiques, fiscales ou réglementaires (82%)

Les freins principaux : 

  • Difficultés à identifier des partenaires (76%)

  • Difficultés à identifier des prospects (73%)

  • Manque de financement (66%)

  • Taille critique et maturité non atteinte (64%)

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Transformation de la fonction juridique : interview de Nadia Nezvi, Directrice Juridique, groupe Oscaro

La transformation digitale de la fonction juridique implique que le juriste dispose de soft skills indispensables en termes de communication et polyvalence.

Toutes nos actions pour faire face à la pandémie

31.03.2020

Syntec Numérique 100 % mobilisé pour ses 2000 adhérents pendant cette crise sanitaire : accompagnement, conseils, recommandations, curations des dernières brèves utiles

Enquête : Syntec Numérique lance le baromètre covid19 pour mesurer l’impact sur le secteur du numérique

30.03.2020

Répondez à l'enquête flash de Syntec Numérique sur l'impact du Covid19 sur l'activité de vos entreprises.