Retour aux actualités
Publié par
10 avr 2019

#Européennes #campagne : où est passé le numérique ?

La campagne des européennes bat son plein : le 4 avril dernier, 12 candidats ont confronté leurs idées sur le plateau de France 2 tandis qu’un prochain débat est organisé ce jeudi sur CNews. Si de nombreux sujets sont actuellement abordés - écologie, fiscalité, Brexit… - le numérique reste pour le moment sur le banc de touche ; un constat que regrette Syntec Numérique, à l’heure où la compétition mondiale est de plus en plus accrue et nécessite une réponse forte de l’Europe !

drapeau européen flottant devant le parlement à Bruxelles

« Les élections de mai prochain sont cruciales pour l’Europe et ses citoyens puisqu’elles conditionneront notre futur à tous. Si nous voulons continuer à exister sur la scène mondiale, nous devons tous unir nos forces et construire un avenir commun, qui passera notamment par l’émergence de champions européens et la transformation de notre économie. Pour répondre à ces défis, la mise en place d’un marché unique numérique est incontournable ! Nous appelons donc nos candidats à prendre la mesure de ces enjeux et à intégrer le numérique à leur campagne » commente Godefroy de Bentzmann.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Webinar : La France qui gagne #5 - Talents, compétences et formations à la française, à l'heure du numérique

18.03.2021

Syntec Numérique et l’institut Sapiens poursuivent leurs cycles de conférences pour valoriser l’excellence entrepreneuriale de notre pays et son rayonnement à l’international.

Publication du guide "L'essentiel de la sécurité numérique pour les dirigeants et les dirigeantes"

02.04.2021

Un guide pour mieux comprendre la sécurité numérique et protéger votre entreprise !

Lancement de l'enquête de l'ANSSI, DGEFP et AFPA sur les parcours des professionnels de la cybersécurité

30.03.2021

Vous êtes un professionnel de la cybersécurité, aidez-nous à mieux connaître votre parcours en répondant à l'enquête lancée par l'ANSSI et la DGEFP en collaboration avec l'AFPA (6 minutes suffisent).