Retour aux actualités

Évolution de Syntec Informatique à Syntec Numérique

Voici le 3e et dernier article de la série rédigée pour présenter la transformation entre 2008 et 2018.

Epopée Syntec episode 3

Comment impacter davantage son écosystème : l'exemple de la transformation de Syntec Informatique en Syntec Numérique ?

Pourquoi le changement de nom ?

Si la transformation numérique ou digitale paraît évidente en 2018, elle était nettement moins perceptible en 2009. L’I-Phone venait juste d’être commercialisé et ses impacts étaient encore balbutiants.

Pourtant le terme informatique commençait à devenir un peu vieillot voir même ringard alors que la vague autour des startups, des applications naissantes, des premiers sites collaboratifs prenait son élan.

L’arrivée de Guy Mamou-Mani à la présidence du syndicat a alors précipité le mouvement pour Syntec Informatique. Une de ses toutes premières décisions a été de confirmer le changement de nom discuté sous la présidence de Jean Mounet. Son objectif volontariste est de parachever la transformation du syndicat et aussi commencer à impacter véritablement l’écosystème sur les usages du numérique et pouvoir influencer davantage les pouvoirs publics.

Syntec Numérique est apparu au 3ème trimestre 2010 de manière un peu spontanée, sans véritable campagne de communication, avec l’enthousiasme et les moyens existants. Et cela a été un véritable succès car l’énergie et l’agilité mises en œuvre pour orchestrer ce changement ont été terriblement efficaces. Une approche commando ou startup !

La communication et les services vers les adhérents ?

Ce changement de nom a accentué la nouvelle image du syndicat : plus dynamique, plus proche des adhérents, plus innovant, plus réactif et proactif.

La croissance des adhésions déjà perceptible a accéléré encore. Un plan à destination des startups a été lancé avec des nouveaux services pour faciliter la vie des entrepreneurs se lançant dans l’aventure de la création d’une entreprise dans le numérique : assurances crédit impôt recherche, conseils juridiques adaptés, ateliers sur les technologies et le développement commercial……

Le développement régional s’est aussi amplifié avec la couverture complète du territoire national avec la création de délégations régionales et de nombreux accords avec des associations implantées localement.

Syntec Numérique est devenu membre de Digital Europe avec un poste au conseil d’administration pour moi.

La communication externe et institutionnelle ?

La communication externe a été également renforcée avec une présence accrue sur les réseaux sociaux, une gestion des marques Talents du Numérique et Syntec Numérique appropriée selon leurs cibles respectives : les jeunes pour Talents du Numérique et les professionnels (analystes financiers, journalistes, politiques…..) pour Syntec Numérique.

Les relations institutionnelles ont été professionnalisées et organisées non pas pour obtenir un rendez-vous avec un ministre mais pour pour obtenir des résultats mesurables : décret, texte de loi, circulaire tant au niveau du gouvernement français qu’à celui de la commission européenne. Le suivi des rendez-vous dans le CRM utilisé également pour tracer les demandes ou sollicitations des adhérents a permis d’être au rendez-vous des exigences réglementaires lors de la mise en œuvre de la Haute Autorité de la Transparence de la Vie Publique.

Syntec Numérique est devenu maintenant l'interlocuteur des pouvoirs publics sur tous les sujets touchant au numérique et à ses fondements comme les travaux en cours sur les données ou l’intelligence artificielle par exemple.

Et pour moi ?

Diriger cette campagne vers l’externe a été pour moi le couronnement des efforts entrepris avec abnégation pour organiser en interne Syntec Numérique. Cela m’a permis de valider et de trouver une forme de reconnaissance de la démarche de professionnalisation de l’organisation et de l’équipe.

Recevoir chaque mois les nouveaux adhérents dans le cadre des réunions d’accueil, leur présenter l’équipe, les services, les combats en cours… présenter les travaux des instances à des parlementaires ou des membres du gouvernement ou de l’administration, organiser et exécuter un tour de France pour aller à la rencontre des entreprises sur tout le territoire m’ont conforté et aussi apporté des nouvelles idées à concrétiser.

J’ai donc bénéficié d’une boucle vertueuse et essentielle pour maintenir la dynamique de l’ensemble elle m’a permis de trouver un accomplissement professionnel rare.

Percevoir, anticiper les vagues incessantes des changements et des bouleversements de cette période inédite créée par la naissance puis l’essor de la transformation digitale, et ensuite organiser et adapter en permanence Syntec Numérique pour être toujours au sommet, cela a été mon challenge et je suis fier d’avoir réussi.

Prendre la responsabilité de Syntec Informatique en pleine tourmente en 2008, partager le diagnostic, définir une stratégie avec des éléments de méthodes opérationnelles, rassembler et faire grandir une équipe, réaliser la transformation tout en créant, imaginant, inventant et concrétisant des nouvelles idées, m’auront finalement transformé également !

 

Laurent Baudart,

Délégué Général Syntec Numérique

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Évolution de Syntec Informatique à Syntec Numérique

Voici le deuxième article de la série rédigée pour présenter la transformation entre 2008 et 2018.

Pour ceux qui le souhaitent, voici le lien du 1er article.

Évolution de Syntec Informatique à Syntec Numérique

Une série de 3 articles pour présenter la transformation entre 2008 et 2018.

Conférence emploi/formation et ESN - La fidélisation des compétences

Téléchargez le support de la conférence du 26 juin 2018.