Retour aux actualités
4 déc 2017

Les gagnants du concours Day-Click Challenge 2017

Cette année, 9 startups pré-sélectionnées se sont affrontées sur le ring central de l’événement avec seulement 3 minutes de pitch pour convaincre, dans 3 catégories : B2C, B2B, robotique / IOT. Un jury de professionnels et le public ont ainsi désigné 3 gagnants.

Les gagnants du Day-Click challenge 2017

Le prix IoT Robotique remis à TribuTerre

TribuTerre : développement d'un Compostmètre (IOT) et d'une plateforme pour transmettre un savoir-faire aux citoyens dans la réalisation d'un compost de qualité à partir de leurs déchets alimentaires et de jardin. 
 

Le prix "BtoB" est remis à Fanvoice

Fanvoice : plateforme participative, clé en main, qui permet aux marques et aux institutions de co-créer des produits et services avec des consommateurs. Sa technologie sémantique facilite l'analyse d'importants volumes de feedbacks (idéation, cocréation, beta-tests, expérimentations...) pour mieux comprendre les attentes de la foule et innover plus vite.
 
 

Le prix « BtoC » remis à Teazit

Teazit : application mobile collaborative qui permet d'avoir un aperçu vidéo des événements, lieux, soirées qui vous entourent. Cette application offre à chacun la possibilité de découvrir ou redécouvrir une ville à travers des vidéos uniques qui reflètent l’atmosphère des lieux.  
 

Le jury du Day-Click Challenge 2017 :

  • Raise, Gonzague de Blignières
  • Rise Conseil, Thomas Tassin
  • Ventes Privées Entertainment, Constance Fouquet
  • Figaro Classified, Laurent Chollat Namy
  • Mirakl, Laure Le Gall
  • The Schoolab, Bénédicte Tilloy
  • 5000 Startups, Isabelle Zablit
  • Le Maire du Village by CA, Fabrice Marsella
  • Numa, Jean-François Caillard
  • Schneider Electric, Philippe Diez

 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.