Retour aux actualités
Publié par
10 juil 2019

Godefroy de Bentzmann réélu à la tête de Syntec Numérique

Après avoir entériné la nomination de 9 administrateurs le 25 juin dernier, le conseil d’administration a procédé aujourd’hui à la réélection de Godefroy de Bentzmann à la présidence de Syntec Numérique. Après un premier mandat de 3 ans marqué par une forte mobilisation autour de la formation aux métiers du numérique et de l’application du RGPD en France, Godefroy de Bentzmann a pour ambition de poursuivre les grands chantiers de l’organisation professionnelle, notamment ceux axés autour de la formation, de l’inclusion et du développement durable.

Portant les ambitions de Syntec Numérique, Godefroy de Bentzmann a d’ores et déjà fixé les trois grandes priorités de son nouveau mandat : 

-    amplifier la réponse aux besoins de compétences et de talents pour réussir la transformation numérique, en continuant à se mobiliser fortement pour que la formation au numérique, qu’elle soit initiale, continue ou en reconversion, soit une priorité collective. 

-    s’assurer que tous les Français s’emparent du numérique, véritable facteur d’inclusion et donc de participation aux activités économiques, sociales ou démocratiques de la communauté nationale.

-    s’engager pour que la révolution numérique joue un rôle essentiel au service du climat et prenne toute sa part de responsabilité. 
 

« Je suis très heureux et fier de pouvoir renouveler mon engagement auprès de Syntec Numérique, qui s’est toujours mis au service de l’intérêt collectif, au travers d’un travail remarquable, notamment sur la formation et l’attractivité des métiers du numérique. Ses contributions et combats servent aujourd’hui tous les secteurs, que ce soit celui de la santé, de l’industrie ou encore les collectivités. Forts de ces victoires, nous devons toutefois relever encore d’immenses défis dans les prochaines années, pour lesquels nous déploierons toute notre énergie et notre savoir-faire » commente Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.