Retour aux actualités

Grand Débat de la Donnée : ce qu’il faut retenir de la matinée du 13 mars

Syntec Numérique organisait le 13 mars 2018 la première matinée du Grand Débat de la Donnée sur le thème « Données personnelles : comment les protéger et continuer à innover ? »

Salle Wagram - Grand Debat de la Donnee

Définition de la valeur de la donnée, rôle du régulateur entre protection des données et accompagnement de l’innovation, enjeux d’application du RGPD, création de confiance et personnalisation des services clients : tels ont été les principaux sujets abordés au cours de la matinée.

Retrouvez dans la note de synthèse les grands éléments du débat entre les décideurs publics, élus, entrepreneurs, et représentants de la société civile intervenus lors de cette première session du Grand Débat de la Donnée.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

Trophée des ESN 2019 : Découvrez les nommés !

Le Jury du Trophée des ESN 2019 s'est réuni le 17 juin dernier pour désigner deux nommés par catégorie. Le 5 septembre 2019, c'est vous, le public, qui désignerez les lauréats lors du Rendez-vous des ESN !

Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national.