Retour aux actualités
23 mar 2016

Keonys et l’ENSAM, de l’importance du rapprochement entre école et entreprise du numérique

L’avenir de notre industrie et de ses entreprises dépend pour une très large part des réponses que nous saurons apporter collectivement aux enjeux de la transformation numérique. Nous sommes tous concernés, Etat, entreprises, écoles, laboratoires de recherche et individus. C’est tout le sens de l’ambition du plan « Industrie du futur », qui permet à des univers et des écosystèmes, très (et souvent trop) distincts en France de se rencontrer.

homme travaillant sur son ordinateur et connecté
Il faut décloisonner les esprits et les filières, les mondes académique et entrepreneurial, d’autant plus lorsqu’on parle d’innovation et de numérique, transversaux par essence. A cet égard, le travail commun et conjoint entre Keonys et l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers ParisTech (Ensam) autour du mastère spécialisé « Management et Ingénierie Numérique des produits «(IngéNUM) (et au-delà) est remarquable.

De la nécessité d’une formation adaptée

Créée en 2008, l’entreprise Keonys est issue de la cession de la division dédiée à la vente de solutions PLM pour les PME en France, en Belgique et au Luxembourg de Dassault Systèmes.  L’entreprise accompagne la mise en place de projets de gestion du cycle de vie du produit dans les principaux secteurs industriels. Elle propose ainsi à ses clients d’équiper et d’optimiser leurs filières d’ingénierie, d’améliorer leurs méthodes de collaboration afin de développer de nouvelles expériences avec leurs propres clients. On retrouve parmi les clients de Keonys les grands noms du monde industriels, de nombreux laboratoires de recherche dont  les IRT (Instituts de recherche technologique), mais également, et historiquement de nombreux lycées, IUT et écoles d’ingénieurs. Actuellement, Keonys emploie 175 personnes, dont 145 en France, et a généré un chiffre d’affaires en 2014 de 54,5 M€.

Les évolutions successives des solutions, de plus en plus collaboratives, ont progressivement changé le rapport des clients aux outils et fait émerger de nouveaux besoins en matière de formation. Pour Keonys, le constat était simple, il s’agissait de sortir de la pure mécanique et des bureaux d’études, mais également de disposer de ressources humaines, en capacité d’utiliser de façon optimale les nouveaux outils développés et de diffuser une nouvelle façon de travailler sous-tendue par les révolutions numérique et servicielle.

De l’intérêt partagé d’un partenariat 

Keonys et l’ENSAM avaient depuis longtemps des relations. Keonys fournissait l’ENSAM en solutions PLM et formait de nombreux enseignants de l’école  avec des formations de référence, notamment en ingénierie de la conception et des processus industriels. La rencontre entre deux hommes décidés,  MM. Puechoultres,  VP Strategy & Innovation chez Keonys et Véron, Professeur et directeur de l’Institut Carnot Arts à  l’ENSAM, a permis à ces structures de prendre conscience de l’intérêt commun à travailler ensemble.

Ce rapprochement se fit progressivement, grâce à un apprivoisement et une acculturation réciproques. Des journées portes ouvertes  sur l’ensemble du territoire, au sein des écoles du réseau ENSAM (Lille, Bordeaux …), pour présenter les nouvelles technologies PLM aux industriels locaux furent organisées. De ces premiers échanges sont nées la nécessité et la volonté d’aller plus loin dans le partenariat et de créer conjointement une formation, répondant aux besoins propres des entreprises évoluant dans le même écosystème que Keonys et aux exigences académiques, mais également d’insertion des élèves, de l’ENSAM. L’ENSAM apportait l’excellence académique, l’encadrement et la structure. Keonys, sa vision du marché et son réseau d’entreprises, des industriels qui rapidement devinrent les partenaires, les promoteurs de la formation et les recruteurs des premières promotions.

Le mastère spécialisé « Management et Ingénierie Numérique des produits », co-construit par Keonys et l’ENSAM, était né avec pour ambition de former des experts capables de répondre à cet enjeu industriel majeur, la maîtrise des processus industriels de développement de produits en permanente évolution et leur gestion sur l’ensemble du cycle de vie.

De l’intérêt à s’ouvrir au monde de l’enseignement et de la recherche pour une PME

Cependant, pour M. Puechoultres, au-delà de l’aspect recrutement et formation des futurs spécialistes PLM, ce partenariat et cette ouverture aux mondes de la recherche et de l’enseignement eurent d’autres effets d’aubaine, notamment en matière de R&D.

Pour une PME du numérique, la R&D est une nécessité vitale de différenciation. Elle est également fortement contrainte par des aspects organisationnels et financiers. Le partenariat avec l’ENSAM a pu lever une partie de ces verrous. En effet, Keonys a ainsi pu bénéficier de la connaissance approfondie de l’ENSAM des mécanismes de financement public de la R&D, maximisant notamment l’emploi du crédit d’impôt recherche, de son réseau et de ses outils. Des travaux conjoints académiques et ambitieux ont ainsi pu être lancés, notamment dans le cadre de thèses, à des coûts absorbables par l’entreprise pour résoudre des problématiques théoriques et de R&D dans les domaines du manufacturing et de l’ingénierie des systèmes.  

En écho, les succès de Keonys et de l’ensemble des entreprises partageant cette démarche, sont les meilleurs outils de promotion de la qualité de l’écosystème français de R&D.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

#Numérique : L’emploi, la formation, l’innovation et les femmes au cœur de la seconde édition du Day-Click !

09.11.2017

Après avoir réuni plus de 3 000 visiteurs l’année dernière, le Day-Click, organisé par Syntec Numérique, revient sur le devant de la scène le 21 novembre prochain. Gratuit et ouvert à tous, cet événement a pour ambition d’éveiller le grand public, les nouvelles générations et notamment les jeunes femmes, au numérique, secteur d’avenir, tant d’un point de vue technologique que d’emploi.

 

Un coup de pouce pour aider les jeunes à faire leur stage de 3ème ?

14.12.2016

Participez au développement l’attractivité de notre secteur en ouvrant les portes de votre entreprise aux collégiens !

Le marché de l’emploi cadre dans le secteur informatique : 1er semestre 2017

Une nouvelle hausse du volume de recrutements de cadres est attendue en 2017, selon l’Apec.