Retour aux actualités
Publié par
5 avr 2018

Lancement du Plan « 10 000 formations aux métiers du numérique »

Syntec Numérique se félicite de l’ambition du Plan « 10 000 formations aux métiers du numérique », présentée par Muriel Pénicaud et Mounir Mahjoubi et appelle les pouvoirs publics à poursuivre cet engagement au service de la transformation de toute l’économie.

conference syntec numérique

A l’occasion d’un déplacement à Roubaix le 5 avril 2018, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat chargé du Numérique, ont officiellement présenté le Plan « 10 000 formations aux métiers du numérique ».

Conçu pour répondre aux besoins en compétences des entreprises, pour favoriser l’inclusion en donnant l’opportunité à des jeunes et des demandeurs d’emploi peu qualifiés de se former, le plan veut également veiller à l’équilibre territorial de la répartition des offres de formations.

Syntec Numérique se félicite de l’engagement du gouvernement, et renouvelle et amplifie son investissement en faveur des deux dispositifs sur lesquels il peut intervenir : la Grande Ecole du Numérique et la Préparation Opérationnelle à l’Emploi.

Ces dispositifs participent à la résorption de la pénurie de compétences dans notre secteur qui a créé 19.000 emplois nets en 2016. Elles viendront également en renfort pour la transformation des autres secteurs, qui doivent faire évoluer les compétences de leurs collaborateurs vers les métiers numériques – et anticiper de nouveaux besoins en recrutement.

Pour rappel, entre 2014 et 2017, les entreprises du secteur ont formé et recruté grâce à la POE 13 300 demandeurs d’emploi, tandis que la Grande Ecole du Numérique, dont Syntec Numérique est membre-fondateur, a formé 10 000 apprenants depuis son lancement en 2015.

Selon Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique : « Déjà engagé dans la Grande Ecole du Numérique et pour la promotion des POE dans notre secteur, Syntec Numérique est fier d’être partenaire du Plan « 10 000 formations au numérique ». La transformation de notre économie à l’œuvre aujourd’hui implique que nous puissions compter sur tous les talents ».

Thématiques associés

A lire également sur notre site

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Résultats du sondage « Numérique & Post Covid-19 »

26.06.2020

A l’occasion de son etalk « Numérique : de quoi les Français ont-ils vraiment besoin » qui s’est tenu en direct de Paris le 24 juin, Syntec Numérique a dévoilé les résultats du sondage « Numérique et post Covid-19 » réalisé avec YouGov France. L’enseignement le plus parlant : 46% des Français se disent prêts à se reconvertir à un métier du numérique. Pourtant, force est de constater qu’un manque de formation les en empêcherait probablement.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.