Retour aux actualités
3 avr 2017

Livre blanc - Financement de la transformation numérique du parcours de vie

Syntec Numérique et la FEHAP ont présenté le 29 mars un livre blanc dédié au financement de la transformation numérique du parcours de vie. Ce livre blanc s’inscrit dans la continuité de leurs travaux précédents sur le « bien vieillir » et vise à donner des pistes de réflexion sur le financement de la transformation numérique du système de santé, dans le contexte du basculement du « cure » au « care ».

Photo d'un stéthoscope sous l'eau

Syntec Numérique, qui rassemble plus de 1800 entreprises du secteur du numérique, et la FEHAP, Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs, avaient rédigé deux livres blancs en 2015 sur « la révolution du bien vieillir » et « la transformation du parcours de vie », qui décrivaient la mutation à mettre en œuvre et les leviers d’action à privilégier en matière de politique de santé publique et d’organisations.

Ce nouveau livre blanc repart donc de l’inéluctabilité du basculement du système de santé du « cure » au « care », c’est-à-dire d’un système de soins vers un système intégrant la prévention, l’accompagnement et l’offre de soins. Et ce d’autant que le numérique permet que ce basculement s’opère sans qu’il soit nécessaire de refonder les structures en place.

Cette transformation nécessite selon les auteurs de ce livre blanc de trouver de nouvelles sources de financement, aux origines multiples : solidarité nationale dans certains cas (télémédecine, prescription d’activité physique adaptée), particuliers (applications et objets connectés), entreprises (politiques de RSE et prévention), assureurs et mutuelles.

Il s’agit également de développer les plateformes de services mutualisées, dont le déploiement devra être accompagné par une politique de santé publique, déclinée au niveau régional, une fédération des actions privées et publiques pour une rationalisation des moyens (GHT, PTA) et un financement s’appuyant sur les résultats des expérimentations (télémédecine, PAERPA et TSN).

Les travaux de ce livre blanc ont été coordonnés par Nadia Frontigny, vice-Présidente d’Orange Healthcare et Présidente du groupe de travail Silver économie de Syntec Numérique, et Jean-François Goglin, Conseiller national Système d’Information en Santé de la FEHAP.

Ils s’appuient également sur les travaux de réflexion menés au sein des comités stratégiques de filière Santé et Silver Economie, du Pôle Innovation Finance, ainsi que sur les réflexions conduites par les partenaires institutionnels français et européens (Blueprint de la Commission européenne et travaux du COCIR), avec l’objectif de mobiliser les pouvoirs publics pour faire émerger une ambition autour de la performance des parcours de vie.

A lire également sur notre site

Etude inédite Syntec Numérique - SIA Partners : Transformation numérique du système de santé

07.03.2018

La France, entre volonté politique manifeste et manque de moyens.

Transformation du système de santé : l’Alliance eHealth France souhaite passer à la vitesse supérieure

15.02.2018

Les industriels du numérique en santé rassemblés au sein de l’Alliance eHealthFrance – Leem, Lesiss, Snitem, Syntec Numérique – se réjouissent que le « virage numérique » soit identifié comme un des cinq chantiers de la stratégie de transformation de notre système de santé présentée le 13 février 2018 par le Premier Ministre et la ministre de la Santé. Ils appellent toutefois les pouvoirs publics à enclencher les investissements permettant de réussir cette transformation et se tiennent à leur disposition pour engager une réflexion sur la nécessaire programmation pluriannuelle des investissements numérique en santé.

Libre circulation des données : l’Europe se dote d’un « espace Schengen » de la donnée

20.06.2018

Le règlement européen sur la libre circulation des données non personnelles a été définitivement validé par les Etats et le Parlement européen. Avec le RGPD qui prévoit la circulation des données personnelles, l’Union européenne achève ainsi la mise en place d’un « espace Schengen de la donnée », consacrant la cinquième liberté en Europe après celle des personnes, des biens, des services et des capitaux. Une réforme majeure pour le marché unique numérique.

Conférence semestrielle : panorama économique et social 2018

Conseil et services, édition de logiciels, conseil en technologies : accélération de la croissance en 2018