Retour aux actualités

Municipales 2020 : 9 propositions pour un numérique au service des territoires

Syntec Numérique publie 9 propositions pour un numérique au service des territoires à l'occasion de la campagne des élections municipales 2020.

Le numérique est omniprésent dans notre quotidien, pour communiquer, consommer ou encore travailler, et les villes, collectivités de proximité par excellence, sont au cœur de cette transformation qui nous touche tous. La nouvelle mandature qui s’annonce après les élections municipales de 2020 est une formidable opportunité d’imaginer et de construire des villes plus numériques, plus inclusives et plus résilientes.

Syntec Numérique publie 9 propositions pour tirer pleinement parti des bénéfices du numérique au niveau local, relevant de 3 axes : la relation avec les habitants, la construction d’un territoire durable, et le pilotage et le fonctionnement du territoire.

visuel partenariat

Trois propositions pour renforcer la relation avec les habitants au quotidien

Le numérique peut servir à rendre la communication avec les usagers de la collectivité plus directe, plus simple et plus lisible, participant ainsi au renforcement du lien entre le citoyen et la ville et au développement de la démocratie participative. Trois vecteurs peuvent être utilisés par les collectivités locales pour ce faire :

  • la simplification des démarches avec la numérisation des services ;
  • la fluidification du parcours usager avec la mise en place d’un point unique d’accès dématérialisé à ces services ;
  • le renforcement de la démocratie participative avec les outils de civic tech.
feuille puce développement durable

 Trois propositions pour construire une ville durable, inclusive et résiliente

Le numérique est un formidable vecteur de développement de long terme pour les territoires, quelle que soit leur taille ou leur nature. Trois leviers d’action sont disponibles :

  • le développement d’une culture de la donnée au sein de la collectivité locale ;
  • le renforcement du tissu économique local
  • l’aménagement du territoire.
infrastructure d'une ville connectée

Trois propositions pour améliorer le pilotage et le fonctionnement de la collectivité


Le numérique peut être un facteur d’économies à long terme pour les municipalités, y compris en matière d’infrastructures. Il offre également de nouveaux moyens d'évaluation des politiques publiques : il fournit des outils permettant de mesurer et d’analyser, sur le plan qualitatif comme quantitatif, les finances engagées tout autant que l'utilisation des services ou des infrastructures par les usagers de la ville. Pour cela, trois conditions doivent être remplies :

  • Renforcer les compétences numériques des agents et des élus ;
  • Piloter la transformation numérique avec une gouvernance dédiée
  • Financer la transition numérique de la collectivité.
A lire également sur notre site

Smart city : gadget ou création de valeur collective ?

22.11.2017

La Caisse des Dépôts, Syntec Numérique et les pôles de compétitivité Advancity et Systematic Paris-Region ont financé une étude initiée et réalisée par Citizing et OpenCitiz afin de répondre à la question de l’utilité des projets « smart ». A travers l’évaluation socio-économique de 5 projets « ville intelligente » concrets, cette étude réussit notamment à démontrer quantitativement que les projets « smart city » peuvent créer de la valeur collective.

Smartcity : des collectivités locales volontaires mais freinées par le manque de moyens

18.10.2017

Pour identifier les enjeux numériques auxquels elles sont confrontées, IDC a ainsi réalisé pour le compte du comité "Ville" de Syntec Numérique une enquête auprès de 102 collectivités locales 

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.