Retour aux actualités
17 fév 2013

MYSTREAM, une PME exemplaire quant à l’emploi des jeunes et l’usage de la formation en alternance

Salariés en alternance : MyStream, ou comment l'alternance participe au développement de l'activité

Mystream

Créée en 2003, MyStream déploie et supervise pour le compte de ses clients des réseaux d’interconnexion pour des entreprises.  Positionnée sur le marché des PME et des entreprises multi-sites à l’international, la société gère aujourd’hui plus de 2 500 sites en Europe et dans le monde. MyStream propose une solution de partage de charges, et une offre de portail captif via un boitier développé en interne la MyBox. En croissance, l’entreprise a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 5,4 M€ et emploi 18 e.t.p.

En 10 ans, une vingtaine de jeunes formés en son sein

Dés la création de MyStream, Alain Rousselin, son Directeur Général, décide de recruter son personnel non cadre essentiellement par de futurs diplômés de formations en alternance, du BTS à la Licence professionnelle. 80% de son personnel non cadre, technique ou non, est ainsi issu de telles formations. Mystream a ainsi formé en 10 ans une vingtaine de jeunes salariés, essentiellement en contrat de professionnalisation.

Compte tenu du secteur d’activité de la société, la formation plébiscitée par Mystream est le BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations), créé à la rentrée 2011, et remplaçant le BTS Informatique de Gestion. Il forme les étudiants à la mise en place de solutions informatique au sein des entreprises et comprend deux options : la spécialité « solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux » et la spécialité « solutions logicielles et applications métiers ».

Des avantages importants pour l’entreprise

Selon Alain Rousselin, MyStream a bénéficié tout d’abord de salariés en alternance formés aux dernières nouveautés dans son domaine d’activité.

De plus, à terme, lors du recrutement final en CDD ou CDI, l’entreprise a réduit les risques en embauchant une personne, qu’elle connaît bien, opérationnelle et adaptée aux besoins et à la culture de l’entreprise.

Un gage de réussite, l’implication de l’ensemble des acteurs.

Selon Alain Rousselin, il convient de ne pas négliger l’implication et  le temps que cela représente pour une entreprise. Ainsi, MyStream, au-delà du conventionnel tutorat, a mis en place une véritable procédure pour ses salariés en alternance, du livret d’accueil à son arrivée, à la réalisation d’un suivi professionnel par un intervenant extérieur pour quantifier les progressions réalisées lors de l’année écoulée et identifier les axes de formation souhaités et adéquats.

De plus, Alain Rousselin insiste sur la nécessité d’échanges et de liens fréquents entre l’entreprise, l’école et le corps enseignant pour une bonne réussite de la démarche d’insertion de jeunes salariés en alternance.

Pour une PME comme MyStream, l’utilisation raisonnée de salariés en alternance a été un élément important du développement de son activité.

L’avis du bénéficiaire : Romain Huon, en contrat de professionnalisation, au sein de Mystream

« Je suis entré en alternance au sein de Mystream grâce à un ami qui m’avait vanté la qualité de l’accueil et du suivi de cette entreprise. Le choix d’une telle formation était évident : une rapide et meilleure intégration dans le monde du travail, du concret et un revenu régulier. Actuellement, après 3 années de formation, j’envisage de poursuivre ma collaboration au sein de Mystream. Le choix de l’alternance s’est révélé concluant ! »

En 2012, au sein de la filière numérique, ont été conclus :

  •  4558 contrats de professionnalisation ( Source FAFIEC)
  • 71 contrats d’apprentissage

Syntec numérique promeut les formations en alternance et s’engage avec les pouvoirs publics à valoriser l’image des métiers du numérique auprès des jeunes.

 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Le temps, nouvel enjeu vital pour les entreprises du numérique !

28.10.2019

Le digital change le rapport au temps qu'ont dorénavant nos sociétés. En parallèle, les références temporelles d'une solution numérique constituent une composante des projets qui devient déjà clé.

Afin d'explorer cette nouvelle dimension des projets digitaux, Syntec Numérique vous invite à une conférence inédite !

Combien le secteur numérique crée-t-il d'emplois ?

24.10.2019

A la veille de la publication des chiffres du chômage du 3ème trimestre 2019, le numérique continue de s’imposer comme un secteur à la croissance rapide et pourvoyeur massif d’emploi, avec près de 151 000 emplois créés en 10 ans.

Le marché de l'emploi cadre dans le secteur informatique : 2eme semestre 2018

Les prévisions de recrutement de cadres sont particulièrement favorables dans les activités informatiques