Retour aux actualités
Publié par
27 juin 2019

Nomination de 9 administrateurs au sein de notre Conseil d’administration

A l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire de Syntec Numérique mardi 25 juin, a été entérinée la nomination de 9 administrateurs à son Conseil d’administration, élus au sein des 3 collèges !

  • Collège des Entreprises de Services du Numérique (ESN) : Véronique Di Benedetto (Econocom), Marc Bousquet (Accenture), Olivier Cazzulo (Netsystem Digital), Béatrice Kosowski (IBM) et Soumia Malinbaum (Keyrus).
  • Collège des Editeurs de logiciels : Guillaume Buffet (U Change), Arnaud Merlet (SAP) et Gilles Mezari (Saaswedo).
  • Collège des Sociétés de Conseil en Technologies : Benoît Maistre (Astek).

Thématiques associés

A lire également sur notre site

9ème édition du Panorama Top 250 des éditeurs de logiciels français

Syntec Numérique et EY présentaient hier soir les résultats de la neuvième édition du Top 250 des éditeurs de logiciels français, le panorama de référence du secteur portant cette année sur plus de 300 entreprises. La filière reste extrêmement dynamique et innovante en France malgré des difficultés de recrutement qui continuent de l’impacter.

Syntec Numerique Tour : 3ème édition !

Syntec Numérique fera escale dans 17 villes !

L'occasion de nous rencontrer pour échanger autour de plusieurs thématiques avec nos adhérents, l'ensemble de notre éco-système, nos partenaires et l'équipe.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.