Retour aux actualités
Publié par
12 déc 2019

Open source : la transformation numérique des entreprises et l’innovation dopent la croissance du marché français et européen

Avec une croissance de son marché en France de près de 9 % en 2019, le logiciel libre atteint 5,2 Mds d’Euros et s’inscrit comme un levier pour le leadership technologique et la souveraineté numérique de l’Europe.

OPEN SOURCE

A l’initiative du CNLL, de Syntec Numérique et de Pôle Systematic Paris-Region, Teknowlogy Group (anciennement PAC) dévoile les chiffres 2019 et les prévisions de croissance du marché français et européen de l’open source. Cette étude est complétée par l’analyse des usages et du rôle du logiciel libre dans les entreprises – notamment dans leur innovation – issue d’entretiens avec 117 organisations en France réalisés au quatrième trimestre 2019.

Une comparaison de la situation en France avec celle de plusieurs pays européens complète cette étude. L’étude complète a été présentée à l’occasion du Paris Open Source Summit, organisé les 10 et 11 décembre derniers aux Docks de Paris.

Lire le détail dans le communiqué ci-dessous.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.