Retour aux actualités
25 juin 2014

Pause semestrielle pour le moral des éditeurs de logiciels : entre optimisme et réalisme

Baromètre de l'innovation Syntec Numérique - BVA Après des signaux positifs émis par les éditeurs en début d’année, Syntec Numérique et BVA font le point sur leur moral à la fin de ce premier semestre : s’ils restent largement optimistes, leur enthousiasme montre quelques petits signes de fléchissement.

loupe au dessus de dossiers
  • 64 % sont confiants en l’avenir

L’optimisme reste de rigueur chez les éditeurs. Leur confiance se maintient à un niveau élevé et augmente même d’un point par rapport à la vague de mars dernier (63 %). Cet indicateur reste toujours proche du seuil symbolique des deux tiers.

 

  • 56 % estiment être en ligne, voire au-dessus de leurs objectifs

Bien que plus de la moitié d’entre eux aient atteint leurs objectifs, cet indicateur a perdu quatorze points par rapport au premier trimestre (70%). 

  

  • 46 % des éditeurs prévoient d’embaucher 

La transformation des investissements en emplois n’a pas toujours été immédiate chez les éditeurs, en raison de l’incertitude que fait peser le contexte économique. C’est encore le cas ce trimestre puisque seule la moitié d’entre eux prévoient d’augmenter leurs effectifs (vs. 61 % en mars 2014).

 

  • 63 % ont prévu des investissements sur de nouveaux projets dans les trois mois à venir

Les prévisions restent à un niveau satisfaisant commencent toutefois à s’éroder dans le temps (vs. 69 % en mars 2014).  

« Après l’enthousiasme des premiers mois de l’année, les éditeurs semblent être revenus à une perception plus réaliste du marché. Les indicateurs restent, dans leur majorité, positifs, mais les entreprises du secteur semblent plus prudentes après ce bilan de mi-année. C’est aussi l’effet psychologique de la fin d’un semestre : la dynamique de la rentrée permet souvent de relancer la machine à optimisme des éditeurs », conclut Bruno Vanryb, président du collège Editeurs, Syntec Numérique.

A lire également sur notre site

87 500 ingénieurs dans le numérique! Découvrez le portrait complet de ces métiers.

04.03.2020

1 ingénieur français sur 10 travaille dans le numérique ! 

Le 4 mars 2020 est la première journée mondiale de l'ingénieurie. Nous vous proposons un portrait détaillé sur ces métiers dans le numérique au travers de la dernière étude de l'IESF (Ingénieurs Et Scientifiques de France) menée pour Syntec Numérique auprès des ingénieurs de France.

Dernière ligne droite pour intégrer le classement de référence des ESN !

02.05.2019

En 2019, ne manquez pas l'occasion de figurer dans l’incontournable classement des Entreprises de Services du Numérique en France.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.