Retour aux actualités
Publié par

Plan d'actions pour la transformation numérique des TPE et PME

CINOV-IT et Syntec Numérique se mobilisent pour la transformation numérique des TPE et PME en France et lancent un plan d’actions conjoint.

Homme devant un schéma représentant la transformation numérique

Les deux organisations professionnelles représentatives des entreprises du numérique interpellent les responsables politiques afin que cet enjeu central pour les entreprises du secteur devienne enfin une priorité de l’action de l’Etat et des collectivités territoriales. Comme l’ensemble des acteurs du numérique, CINOV-IT et Syntec Numérique constatent trop souvent les écarts entre les grandes entreprises et les TPE et PME dans leur transition numérique. Toutes les entreprises, et notamment les plus petites et les plus fragiles, doivent pouvoir se préparer pour faire leur transformation numérique, avant de la réaliser. Elles doivent pouvoir disposer d’un soutien à cet effet.

Lancé par le Gouvernement en 2012, le programme « Transition Numérique » a pâti d’une mobilisation insuffisante de la part du personnel politique et de la faiblesse des budgets alloués. Son bilan est maigre, les TPE et les petites PME n’ont structurellement pas réalisé de migration numérique d’envergure.

Face à cette situation, CINOV-IT et Syntec Numérique souhaitent proposer conjointement un plan d’actions, intégrant la nécessaire mobilisation et implication des collectivités territoriales, notamment des Régions. Cette feuille de route commune, qui sera présentée à la prochaine équipe gouvernementale et à l’ensemble des exécutifs régionaux, comprendra :

  • La cartographie des besoins des petites entreprises 
  • Le recensement et le référencement de l’offre de services
  • Des dispositifs d’accompagnement calqués sur des expériences existantes
  • Des dispositifs de financement adaptés et simplifiés
  • Une animation et une sensibilisation des entreprises dans les territoires

Alain Prallong, Président de CINOV-IT, explique : « Force est de constater que le sujet de la diffusion du numérique au sein des TPE et PME françaises, son intérêt et ses bienfaits, n’ont guère eu d’écho dans la campagne électorale. Or, et c’est une conviction forte, il y a véritablement urgence à se lancer dans ce mouvement. CINOV-IT et Syntec Numérique, las d’attendre et confortés par les préconisations du récent rapport #croissanceconnectée du Conseil national du numérique, s’unissent pour proposer un plan d’actions concret et opérationnel. »

Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique, souligne : « La transformation numérique de nos TPE et PME est un défi majeur pour nos pouvoirs publics et pour la modernisation et la compétitivité de notre économie. C’est aussi notre priorité, pour laquelle nous voulons mobiliser à tous les échelons. A cette condition, nos entreprises pourront bénéficier des formidables opportunités offertes par le numérique, pour développer leur activité ou accéder à de nouveaux marchés. » 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.  

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.