Retour aux actualités
9 oct 2012

PLF 2013 : La concertation se poursuit entre les professionnels du numérique, le Gouvernement et le Parlement

L’AFDEL, le SNJV et Syntec Numérique remettent aux parlementaires de la commission des Finances de l’Assemblée nationale leur plateforme commune de propositions pour l’aménagement du Projet de Loi de Finances pour 2013 concernant la fiscalité sur les plus-values de cession.

marteau de la justice sur un ipad

Ces propositions ont déjà été  remises aux ministres Pierre Moscovici et Fleur Pellerin lors de la réunion du jeudi 4 octobre. Les organisations professionnelles participeront également à la réunion de travail organisée  mardi 9 octobre par madame Fleur Pellerin sur ce sujet.

Dans l’attente de connaître le contenu des amendements donnant corps aux annonces d’aménagement de la Loi de Finances portés par les deux ministres, les syndicats du numérique souhaitent porter à la connaissance du Parlement leur analyse des répercutions du texte présenté par le Gouvernement, notamment pour les entrepreneurs de l’écosystème innovant du numérique. Monsieur Christian Eckert, rapporteur général de la commission des Finances est destinataire de ces propositions.

De surcroît, les organisations professionnelles représentatives des entreprises du numérique répondent très favorablement à la poursuite de la concertation proposée par madame Fleur Pellerin ce mardi 9 octobre, à l’occasion de deux réunions à Bercy : l’une réunissant les représentants des entreprises (AFDEL, SNJV, Syntec Numérique, Comité Richelieu), et l’autre les investisseurs.

Dans un contexte de crise économique, elles restent déterminées à poursuivre, dans l’intérêt collectif, le soutien à l’entrepreneuriat des entreprises innovantes, qui ont besoin d’un cadre fiscal lisible et stable, afin de favoriser la consolidation de leur développement, moteur de croissance de notre économie.

AFDEL - Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet 

L’Association Française des Éditeurs de Logiciels et Solutions Internet, AFDEL, a pour vocation de rassembler les éditeurs autour d’un esprit de communauté et d’être le porte-parole de l’industrie du numérique en France. L’AFDEL compte aujourd’hui plus de 300 membres (CA global : 3,5 Mds€) dans toute la France : grands groupes de dimension internationale dont les premiers français (50 % du Top 100 France en CA), PME et Start up. L’AFDEL est membre de la FIEEC et de la CICF et participe à la gestion de la convention collective Syntec-CICF et de l’offre de formation de branche.

Contact presse : Fabrice Larrue / 01 49 53 05 89 - 06 82 07 65 83 / f.larrue@afdel.fr

SNJV - Syndicat National du Jeu Vidéo 

Créé en 2008, dans la continuité de l'Association des Producteurs d'Œuvres Multimédia (APOM), le SYNDICAT NATIONAL DU JEU VIDEO (SNJV) rassemble aujourd'hui les entreprises et les professionnels de la production et de l'édition de jeux vidéo et de programmes multimédias ludiques, ainsi que les organisations œuvrant au développement de la filière jeu vidéo en France; fort de plus de 190 entreprises adhérentes, le SNJV œuvre pour la promotion et le développement de l'industrie du jeu vidéo en France. Le SNJV est l'un des membres fondateurs de l'EGDF (European Games Developer Federation).

Contact presse : Julien Villedieu, Délégué Général / 09 70 46 06 11 / dg@snjv.org

 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Contrat de chantier : mise au point

07.09.2017

Durant ces derniers mois plusieurs articles ou communiqués, parfois contradictoires, relatifs au positionnement de Syntec Numérique sur le contrat de chantier sont parus dans la presse. Une clarification nous semble donc nécessaire pour lever toute ambiguïté sur cette question. 

La République numérique n'est pas celle du repli sur soi

21.06.2016

Les organisations professionnelles du numérique – l’ASIC, France Digitale, le SFIB, Syntec Numérique et TECH IN France – s’inquiètent vivement des nouvelles dispositions introduites lors de l’examen du projet de loi pour une République numérique au Sénat. Ces 5 organisations appellent la représentation nationale à modifier le texte en Commission mixte paritaire le 29 juin prochain afin de préserver la vision positive qui animait le texte initial et ne pas céder à la tentation du repli sur soi ou du protectionnisme.

Le Brexit : hard ou soft, quelles conséquences pour les entreprises ?

Syntec Numérique, Syntec Ingénierie et Syntec Conseil ont convié leurs adhérents le 11 octobre 2019 pour faire le point sur les conséquences du Brexit. Cet échange a permis d'apporter des réponses concrètes pour se préparer aux différents scenarios envisageables.