Retour aux actualités

Election présidentielle 2017 : Propositions pour la transformation numérique des territoires français

Après avoir formulé des premières propositions en faveur de l’industrie du futur, de l’éducation et de la formation puis de la santé, Syntec Numérique publie son quatrième « Cahier de campagne » consacré aux villes et aux territoires.

loupe sur une carte de France

Le syndicat professionnel se mobilise ainsi de nouveau pour faire du numérique une véritable priorité nationale et interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

La nécessité d’une impulsion politique pour la transformation des collectivités

La transformation numérique est déjà une réalité pour les Français, pour leurs communications, leurs achats ou leurs activités professionnelles. Les territoires doivent eux aussi s’en emparer pour continuer à répondre efficacement aux attentes de leurs usagers.

Conscient de la formidable opportunité que peut représenter pour eux le numérique, les adhérents de Syntec Numérique se sont mobilisés, notamment au sein du comité Ville, pour formuler des propositions à l’attention à la fois des élus et des administrations, pour valoriser le numérique sur tous les échelons des collectivités territoriales.

« La transformation numérique de nos territoires peut permettre à la France d’être à la pointe d’un nouveau modèle de qualité de vie, intégrant les technologies numériques, qui soit à la fois intelligent, durable ou « smart ». Les projets exemplaires et bonnes pratiques de nos collectivités doivent êtres valorisés pour cela à la fois sur l’ensemble du territoire et à l’international. Nous devons encourager nos élus à s’emparer du numérique et faire ainsi de leurs territoires des exemples du service public aux usagers », commente Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique.

Mettre le numérique au service de nos territoires

Ces 10 propositions concernent principalement :

  • Le renforcement des compétences de pouvoirs publics en numérique (diffuser le numérique dans les parcours de formation des fonctionnaires et des élus, renforcer la reconnaissance des métiers scientifiques et numériques) ;
  • La gouvernance des villes et des territoires (créer un poste de Directeur de la Transformation Digitale, élaborer des lignes directrices pour des politiques de valorisation de la donnée, accélérer et généraliser la numérisation des services aux usagers, favoriser le développement des civic tech) ;
  • Le financement de la transformation numérique (intégrer le numérique aux dépenses d’investissement, favoriser l’investissement, systématiser la prise en compte du numérique dans les programmes d’aménagement) ;
  • La labellisation (valoriser la transformation numérique).

« Les collectivités sont de plus en plus agiles pour la mise en place de leurs projets. Les entreprises du numérique sont à la pointe des nouvelles technologies, adaptées aux usages qui changent rapidement, et beaucoup oeuvrent déjà pour l’accompagnement des pouvoirs publics dans leurs aspirations. Cette coopération est la clé de la transformation numérique de nos territoires », conclut Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Le temps, nouvel enjeu vital pour les entreprises du numérique !

28.10.2019

Le digital change le rapport au temps qu'ont dorénavant nos sociétés. En parallèle, les références temporelles d'une solution numérique constituent une composante des projets qui devient déjà clé.

Afin d'explorer cette nouvelle dimension des projets digitaux, Syntec Numérique vous invite à une conférence inédite !

Combien le secteur numérique crée-t-il d'emplois ?

24.10.2019

A la veille de la publication des chiffres du chômage du 3ème trimestre 2019, le numérique continue de s’imposer comme un secteur à la croissance rapide et pourvoyeur massif d’emploi, avec près de 151 000 emplois créés en 10 ans.

Etude « Formations et compétences sur l’Intelligence Artificielle en France »

08.11.2019

Data Science et IA : 7 500 créations nettes d’emploi dans la Branche d’ici 5 ans