Retour aux actualités
7 nov 2014

Nous soutenons le principe et le déploiement de la Déclaration Sociale Nominative

La Déclaration Sociale Nominative (DSN), prévue par la loi de simplification du 22 mars 2012, est un dispositif mis en place pour alléger les démarches administratives des entreprises. Elle deviendra obligatoire au 1er Janvier 2016. Syntec Numérique soutient depuis son lancement ce volet exemplaire de la modernisation de l’action publique, axe fort du pacte de responsabilité avec les entreprises.

homme et femme travaillant ensemble sur ordinateur

Notre syndicat a ainsi informé l’ensemble de ses adhérents concernés par ce dispositif. Il a mobilisé ses membres, éditeurs de logiciel de paie, notamment dans le cadre des travaux du Groupement d’Intérêt Public pour la Modernisation des Déclarations Sociales (GIP-MDS), structure portant ce projet.

La Déclaration Sociale Nominative vise à rassembler l’ensemble des formalités administratives adressées par les entreprises aux organismes de protection sociale et à remplacer les déclarations sociales périodiques ou événementielles existantes. Depuis avril 2013, les entreprises volontaires, ou leurs tiers déclarants (notamment les experts-comptables), peuvent ainsi transmettre leur première DSN en remplacement des déclarations suivantes :

  • déclaration mensuelle de mouvements de main d’œuvre (DMMO)
  • déclaration de radiation d’un salarié
  • attestation de salaire (indemnités journalières maladie, maternité et paternité)
  • attestation employeur pour Pôle emploi (AE)

 
A terme, la DSN se substituera à l’ensemble des déclarations sociales que doivent faire les entreprises pour un système déclaratif unique, simplifié et dématérialisé. A compter de 2015, elle intégrera la déclaration unifiée de cotisations sociales et sera rendue obligatoire au 1er janvier 2016.
 
Pour plus d’information 

http://www.dsn-info.fr/

Décret du 28 mars 2013 sur les modalités d’application de la DSN

A lire également sur notre site

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Questions/Réponses du Ministère du travail relatif au Plan de relance de l'alternance

1 oct 2020

Dans le cadre du plan de relance de l'alternance, le Ministère du travail a publié un Questions/Réponses relatif à la mise en oeuvre des annonces gouvernementales : aide à l'embauche d'alternants, aide à l'embauche de jeunes diplômés...