Retour aux actualités
Publié par
28 mai 2019

« Raconte-moi le futur » : Syntec Numérique lance une grande consultation auprès des Français à l’occasion de ses 50 ans

A l’occasion de son 50e anniversaire, Syntec Numérique lance une opération d’envergure intitulée « Raconte-moi le futur ». Au cœur de ce dispositif : une grande enquête visant à recueillir la vision des Français sur leur futur et la place du numérique dans la société de demain, mais aussi des prises de parole inédites de nombreuses personnalités.

50ans_picto.jpg

Un quizz en ligne ouvert à tous

En juin 2019, Syntec Numérique, représentant majeur du secteur numérique en France, fête ses 50 ans d’existence. A l’approche de cet anniversaire, l’organisation professionnelle lance une grande consultation publique.

Intitulée « Raconte-moi le futur », l’enquête est disponible sur le site Racontemoilefutur.fr et s’adresse à tous les publics. Le répondant se voit attribuer un profil numérique à la fin du quizz.

Robots omnipotents et destruction d’emploi, voitures volantes et médecine prédictive, le numérique est l’objet de nombreux fantasmes qu’ils soient pessimistes ou progressistes. A travers cette enquête, Syntec Numérique souhaite recueillir la vision des Français de l’avenir : leurs angoisses, leurs fantasmes, ce qu’ils attendent de la technologie…

 

Le questionnaire, qui traite de la transformation numérique de notre société, a été établi avec l’appui d’un comité scientifique et en partenariat avec l’IHEST, l’INRIA et la SNCF.

Les résultats seront rendus publics le 25 juin prochain, à l’occasion de la soirée anniversaire de Syntec Numérique.

Hommes politiques, artistes, scientifiques se prêtent aussi au jeu !

En parallèle de cette enquête, Syntec Numérique a également interrogé environ 20 personnalités de tous horizons sur leur vision du futur.

Ces vidéos seront partagées sur les réseaux sociaux tout au long de ces prochaines semaines. A l’instar de Fleur Pellerin, qui a

récemment ouvert le bal, de nombreux autres invités sont prévus, tels que Bruno Solo, Jack Lang ou encore Bernard de la Villardière.

 

Série vidéo « Raconte-moi le futur »

à retrouver en intégralité ici

« Nous sommes fiers de célébrer cette année les 50 ans de Syntec Numérique. Notre secteur a connu de nombreuses évolutions au cours des dernières décennies mais une chose est sûre : le numérique n’a jamais autant été au cœur de nos vies qu’aujourd’hui. Au-delà de nos entreprises, il imprègne la société, avec inévitablement, certaines craintes et certaines attentes qui se dessinent. C’est pour mieux appréhender cette perception qu’ont les Français du monde de demain et des innovations en marche que Syntec Numérique a lancé cette grande consultation auprès de l’ensemble de la population. Que ce soit dans les domaines de la mobilité, de la e-santé, de l’emploi, de l’environnement, le futur doit s’écrire avec nos entreprises, et être en phase avec les attentes des Français », commente Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.