Retour aux actualités
Publié par
30 avr 2020

Résultats du 2ème baromètre Covid-19 du secteur numérique : moins 25% de chiffre d’affaires mais une reprise qui se prépare

Syntec Numérique, a interrogé pour la deuxième fois ce mois-ci les entreprises du secteur (start-ups, TPE, PME, ETI et grands groupes) au sujet de l’impact de la crise sanitaire sur leurs performances économiques et organisationnelles.

BaromètreCovid.png

Toujours durement touché par la crise Covid19, le secteur anticipe une baisse de chiffre d’affaires de moins 25% sur le deuxième trimestre 2020, mais se concentre sur l’avenir avec 7 chefs d’entreprise sur 10 ayant déjà réfléchi à un plan de reprise d’activité.

Alors que les modalités du déconfinement commencent à se dessiner, Syntec Numérique reste mobilisé auprès de ses adhérents pour évaluer leur santé économique et consolider les propositions de relance auprès du gouvernement.

  • Une situation économique qui continue de se dégrader

81% des chefs d’entreprise interrogés (vs 74% première édition) anticipent une baisse de leur chiffre d’affaires prévisionnel sur le deuxième trimestre 2020, en moyenne de -25,1% (vs -22,9% première édition).

Cette estimation s’explique par plusieurs facteurs : d’une part, par la suspension ou l’annulation de projets démarrés pré-Covid : seuls 60% des projets sont maintenus actuellement pour les entreprises du numérique ; d’autre part, les prévisions de prise de commande d'avril à juin 2020 seront en baisse en raison de la pandémie pour 95% des répondants.

  • Le recours aux dispositifs d’Etat pour se maintenir durant la crise

Face à cette situation, les entreprises du numérique continuent de s’organiser, avec le soutien de Syntec Numérique, pour limiter l’impact sanitaire et économique. Suivant les consignes du gouvernement, le télétravail a été appliqué chaque fois que c’était possible et concerne 99% des entreprises et 415 650 salariés. Près de 11 800 salariés travaillent encore sur site, cette proportion a été divisée par 2 depuis début avril.  On estime que 23,8% des salariés du secteur (120 000 personnes) sont en chômage partiel.  Ce nombre a quasi-doublé depuis début avril, tous les dossiers ayant maintenant été déposés. Parmi les autres dispositifs sociaux et financiers mis en place, ce sont ceux visant à maintenir la trésorerie à flot qui sont les plus intéressants : près de 6 chefs d’entreprise sur 10 déclarent qu’ils ont eu ou pourraient avoir recours aux délais de paiement d’échéances sociales ou fiscales, plus de 4 sur 10 aux prêts garantis par l’Etat.

  • Les entreprises à pied d’œuvre pour la reprise

En plus des actions mises en œuvre pour soutenir leur activité durant la période de confinement, 70% des chefs d’entreprise ont déjà réfléchi à un plan de relance de leur activité.  95% des chefs d’entreprise anticipent une accélération de la transformation numérique pour les entreprises suite à la pandémie de Covid19.

Plus d’un chef d’entreprise sur deux estime toutefois que le redémarrage de l’activité sera progressif et étalé sur plusieurs mois (septembre/décembre 2020).

« On s’attend à ce que nos clients sécurisent leurs infrastructures cloud et investissent massivement dans la cybersécurité, pour assurer les nouveaux risques inhérents à l’usage massif du télétravail qui va durer. » déclare Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique.

« Le numérique fait partie des solutions de relance »

« Depuis le début de la pandémie de Covid19, notre priorité reste de préserver les entreprises du numérique et de leur permettre de traverser la crise le plus sereinement possible. C’est pourquoi Syntec Numérique prend régulièrement le pouls des entreprises du secteur au travers des baromètres et évalue leurs besoins afin de proposer au gouvernement les mesures de relance les plus pertinentes. Tout indique que la transformation numérique devrait s’accélérer au sortir de la crise. Les nouvelles technologies sont des atouts indispensables : pour le service rendu aux citoyens et aux entreprises comme pour la compétitivité de l’économie. Nous devons collectivement réussir à dépasser cette crise et les entreprises numériques sont une partie de la solution ! » déclare Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

REPLAY de notre e-talk NUMÉRIQUE : DE QUOI LES FRANÇAIS ONT-IL VRAIMENT BESOIN ?

25.06.2020

E-TALK "NUMÉRIQUE : DE QUOI LES FRANÇAIS ONT-IL VRAIMENT BESOIN ?" REPLAY ici https://www.evalba.com/sn/

Mercredi 24 juin – 8h30 à 9h30

Covid-19 Enquête : quels impacts sur le développement international pour les entreprises du numérique ?

01.06.2020

Participez à notre sondage avec Team France Export pour construire le plan d’actions de relance export de Business France. 

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

Rapport d'activité 2019

Ce rapport d'activité retrace tous les temps forts de Syntec Numérique en 2019.