Retour aux actualités

Résultats de l'étude Mutationnelles / YFactor

Quelle place et quel avenir pour les femmes dans les sciences et technologies dans le monde ?

Jeune femme devant un schéma numérique

Sur la base des résultats de l’enquête internationale « Mutationnelles-Y Factor 2015 », à laquelle Femmes du numérique a contribué et qui confirme une stagnation de la féminisation des formations scientifiques et techniques dans les pays occidentaux et une très lente progression dans le monde (seulement 4%), 10 acteurs et actrices de l’innovation, proposent 5 actions concrètes, applicables dès 2016, pour renforcer la place des femmes dans les sciences et technologies en France et dans le monde.

Parmi les premiers signataires de l’appel : Jean-Louis Borloo, Claudie Haigneré, Barbara Dalibard, Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Véronique di Benedetto…

#actwise #yfactor

A lire également sur notre site

Signature de la charte d’engagement pour la #mixité

Syntec Numérique a signé le protocole d’accord pour la mixité, l’emploi des femmes et la formation dans la filière du numérique

Le numérique, des études pour les femmes

Lors de la quatrième édition du trophée excellencia récompensant 8 lauréates, Gender Scan et Syntec Numérique ont dévoilé une enquête menée auprès de 547 répondants étudiants répondants.

Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national.