Retour aux actualités
Publié par

Révolution digitale : un nouveau rôle pour les acteurs du numérique ?

Le Comité Innovation & Technologies de Syntec Numérique a réalisé un livre blanc visant à analyser les grandes innovations numériques, leurs promesses, usages et enjeux ainsi que leurs impacts sur les entreprises du secteur.

livre blanc de Syntec Numérique sur la révolution digitale

La révolution digitale actuelle bouscule les équilibres économiques et transforme les usages à une vitesse jamais atteinte jusque-là. Elle touche aussi bien les clients des entreprises numériques dans leurs activités, leurs chaînes de valeur et leurs organisations, que les individus dans leur vie quotidienne et la société en général. Face à ce constat, le Comité Innovation & Technologies de Syntec Numérique a réalisé un livre blanc visant à analyser les grandes innovations numériques, leurs promesses, usages et enjeux ainsi que leurs impacts sur les entreprises du secteur.

Un livre blanc pour comprendre les enjeux des grandes innovations et tester sa maturité digitale

Le Comité Innovation & Technologies de Syntec Numérique, s’est attaché à identifier les tendances et innovations qui participent à la révolution digitale, dans le but d’aider les entreprises du numérique à les assimiler dans leurs offres, leurs modèles d’affaires et leur propre organisation. Ce livre blanc a également pour ambition de leur permettre d’évaluer leur maturité numérique afin de déclencher ou accélérer leur transformation digitale.

Il s’articule en trois parties :

  • un éclairage sur 9 innovations de rupture (Big Data, IoT, Intelligence Artificielle, Blockchain, Services cloud, Economie collaborative, Open API, Fast IT, Chaine 3D), leurs promesses, usages et enjeux ainsi que le cadre d’éthique et de sécurité dans lequel elles s’inscrivent ;
  • une analyse des impacts des 9 innovations sur les modèles d’affaires puis des propositions de pistes d’évolutions pour réussir sa propre transition digitale et endosser le nouveau rôle de « tiers de confiance » ;
  • une grille de maturité digitale destinée à évaluer le niveau de transformation de son entreprise.

« Avec les innovations digitales, nous passons de la propriété au partage, de la maîtrise individuelle à la mutualisation, du système à l’écosystème … Dans le même temps, il faut évidemment repenser la gestion de nos données et des risques associés. Les entreprises du numérique jouent un rôle majeur dans la mise en œuvre de ce nouvel ordre sociétal. Il nous incombe donc de recomposer un nouveau contrat de confiance sous peine de nous voir remplacés par de nouveaux entrants. Il s’agit d’un vrai défi pour les organisations de notre secteur : opérer leur propre transformation mais aussi accompagner celle de leur client », explique Frédéric Sebag, Président du comité Innovation & Technologies de Syntec Numérique.

« Ce travail sur les innovations et leurs impacts tente de fournir un éclairage pour que chaque organisation puisse décider avec plus de clarté. Les atouts des entreprises numériques sont nombreux mais les freins culturels et les nouveaux concurrents aussi. Une chose est certaine, aucune d’entre elles ne peut s’abstraire de cette révolution digitale et sociétale. Faire le point avec la grille d’e-maturité proposée à la fin du livre blanc, leur permet ainsi de faire un premier diagnostic de leur situation », conclut Frédéric Sebag.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.  

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.

Syntec Numérique revoit sa gouvernance, nomme 14 administrateurs au sein du Conseil d’Administration et dessine les contours de la relance

30.09.2020

A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité. A l’occasion de ses Assemblées Générales qui se sont tenues mardi 29 septembre, Syntec Numérique a revu sa gouvernance et a entériné la nomination de 14 administrateurs à son Conseil d’Administration. L’après-midi a été suivie des Rencontres de l’Ecosystème, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. L’opportunité pour le syndicat de revenir sur cette année 2020 marquée par la crise sanitaire et rappeler ses chantiers prioritaires pour les mois à venir, plus que jamais d’actualité.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.