Retour aux actualités

Sandrine Charpentier, co-responsable Pays de la Loire de Femmes du Numérique

Découvrez le portrait de Sandrine Charpentier, co-responsable Pays de la Loire de Femmes du Numérique

Sandrine Fouillé Sandrine Charpentier femmes du numérique (c) Olivier Ezratty

3 adjectifs pour vous décrire ?

  1. Entrepreneuse
  2. Engagée
  3. Créative

Pourquoi vous investir dans Femmes du Numérique ?

Rejoindre un réseau de femmes impliquées sur le sujet de la parité professionnelle, de la mixité dans les métiers du numérique, est une démarche qui s’inscrit dans la continuité de mes engagements. M’investir aux côtés de Femmes du Numérique est une formidable opportunité d’agir concrètement, avec la force d’une organisation reconnue nationalement, en faveur d’une plus grande représentativité des femmes dans le numérique.

Quand nous avons créé le prix Femmes du Digital Ouest avec Sandrine Fouillé, nous avons tout de suite souhaité associer la commission Femmes du Numérique à notre initiative. Parce que nous partageons ses valeurs et sa vision. C’est dans cet esprit de partage et d’inclusion que j’ai voulu rejoindre Femmes du Numérique, avec l’envie de travailler en réseau, autour de projets collectifs.

Quel est votre rôle au sein de la Commission Femmes du Numérique ?

J’espère par ma nomination contribuer au rayonnement de la Commission Femmes du Numérique dans la région Pays de la Loire, où les femmes représentent seulement 26% des emplois du numérique (28% au national).

Mon activité en région s’inscrit dans la lignée des actions de la commission, pour favoriser la mixité numérique :

  • Créer des rôles modèles et sensibiliser les femmes aux métiers du numérique
  • Former et communiquer sur le Digital au Féminin dans la sphère professionnelle et auprès du Grand Public via un portail de services web et une application mobile,
  • Contribuer au développement des entreprises du numérique avec au moins une femme au Board par la création d'un incubateur proposant des services communs à tous les entrepreneurs et des services spécifiques pour les femmes.

En tant que responsable régionale Femmes du Numérique en Pays de la Loire, je veux contribuer à délivrer les messages de la commission et à porter ses actions en faveur de l’égalité professionnelle. Fédérer les acteurs et actrices du numérique est un véritable enjeu, notamment ceux qui forment les professionnelles de demain comme les lycées et les écoles d’ingénieurs.

Biographie

Le parcours professionnel de Sandrine Charpentier est guidé par deux enjeux de société : tout d’abord le numérique, pour toutes les opportunités qu'il génère et pour cette formidable capacité à faciliter la communication, les projets et les échanges entre les hommes.  Et depuis plusieurs années, l’engagement pour l’égalité femmes-hommes sur lequel elle s’exprime au travers de son blog womentoleaders. Ces deux sujets l’ont amenée à co-créer en 2015 le Prix "Femmes du Digital Ouest" (@PFDOuest), une initiative régionale qui vise à récompenser 3 femmes du numérique en Pays de la Loire.

Après avoir occupé des postes dans la communication et les relations publiques en agences et au sein du Groupe Canon France, Sandrine a fondé et dirigé pendant 10 ans une agence de relations médias/e-medias, influence online et brand content, avec une forte dimension de stratégie digitale. Depuis janvier 2015, elle a fait de la mixité numérique son quotidien, avec la conviction que le numérique offre de nombreuses opportunités pour les femmes, qu’elles soient intrapreneuses ou entrepreneuses.

A lire également sur notre site

Signature de la charte d’engagement pour la #mixité

Syntec Numérique a signé le protocole d’accord pour la mixité, l’emploi des femmes et la formation dans la filière du numérique

Le numérique, des études pour les femmes

Lors de la quatrième édition du trophée excellencia récompensant 8 lauréates, Gender Scan et Syntec Numérique ont dévoilé une enquête menée auprès de 547 répondants étudiants répondants.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national. 

Trophée des ESN 2019 : Découvrez les nommés !

Le Jury du Trophée des ESN 2019 s'est réuni le 17 juin dernier pour désigner deux nommés par catégorie. Le 5 septembre 2019, c'est vous, le public, qui désignerez les lauréats lors du Rendez-vous des ESN !