Retour aux actualités
23 sep 2015

eEducation : 6 Français sur 10 souhaitent que les savoirs numériques des élèves soient évalués

Convaincu de la valeur ajoutée des technologies comme support pédagogique mais aussi plus largement de la diffusion d’une culture numérique, Syntec Numérique, en partenariat avec l’institut de sondage Odoxa1, a donc interrogé la population sur le besoin d’évaluation des « savoirs numériques » à l’école.

étudiants devant un ordinateur

Le numérique est plus que jamais au cœur des débats en matière d’enseignement et d’éducation. François Hollande annonçait la semaine dernière le lancement d’une « Grande Ecole du Numérique » et réaffirmait son souhait que les jeunes Français soient des « acteurs du numérique ». Dans cette lignée, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,  a dévoilé ce lundi de nouveaux projets de programmes pour les élèves du primaire et du collège afin de leur apporter des « clés de décryptage d’un monde numérique en évolution constante ».

 

Les Français et les savoirs numériques à l’école

  • 59 % des Français sont favorables à l’évaluation des connaissances numériques des collégiens et des lycéens
  • Selon eux, l’évaluation de leur niveau en matière de bureautique (41 %) et de culture numérique (36 %) doit être une priorité
  • 70 % des personnes interrogées pensent que les élèves doivent être évalués dès le collège
  • 25 % estiment que les entreprises du numérique ont un rôle à jouer dans l’accueil des écoliers lors d’un stage obligatoire

 

Le numérique,  nouveau savoir fondamental à l’école pour une majorité de Français 

Le numérique est en passe d’accéder aujourd’hui à la catégorie des « savoirs clés », au même titre que l’écriture, la lecture ou encore les mathématiques. Une large majorité de Français  considèrent que comprendre et savoir utiliser le numérique est désormais incontournable : près de 60 % d’entre eux souhaiteraient que les collégiens et les lycéens soient évalués dans ce domaine.

 

« Les savoirs numériques se rapprochent ainsi des savoirs fondamentaux que les parents attendent de l’Éducation nationale. Une demande sans doute motivée par les débouchés professionnels et les perspectives de carrière qu’offre le numérique aux futures générations de travailleurs. Plus généralement, les parents prennent progressivement conscience de l’usage quotidien du numérique dans l’ensemble des secteurs d’activité et de leur nécessaire maîtrise » commente Muriel Barnéoud, Présidente du Collège éditeurs de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Godefroy de Bentzmann réélu à la tête de Syntec Numérique

10.07.2019

Après avoir entériné la nomination de 9 administrateurs le 25 juin dernier, le conseil d’administration a procédé aujourd’hui à la réélection de Godefroy de Bentzmann à la présidence de Syntec Numérique. Après un premier mandat de 3 ans marqué par une forte mobilisation autour de la formation aux métiers du numérique et de l’application du RGPD en France, Godefroy de Bentzmann a pour ambition de poursuivre les grands chantiers de l’organisation professionnelle, notamment ceux axés autour de la formation, de l’inclusion et du développement durable.

Thomas Felfeli, nouveau délégué régional Hauts-de-France de Syntec Numérique

09.07.2019

Syntec Numérique annonce la nomination de Thomas Felfeli en tant que délégué régional Hauts-de-France. Le secteur numérique représente dans cette région plus de 23 600 salariés, avec un taux de croissance annuel moyen de 5,1% depuis 2012.

 

Le marché de l'emploi cadre dans le secteur informatique : 2eme semestre 2018

Les prévisions de recrutement de cadres sont particulièrement favorables dans les activités informatiques