Retour aux actualités
21 fév 2013

Smart Work Centers : relever les défis de la ville durable et connectée

L’exemple des Smart Work Centers d'Amsterdam. Par Robert Vassoyan, Administrateur de Syntec Numérique, Directeur général de Cisco France

smart work center

Elle est en devenir et on sait à quoi elle ressemblera : la ville de demain tiendra compte des objectifs de qualité de vie, d’amélioration des conditions de travail et de protection de l’environnement qui sont ceux de l’homme du XXIe siècle.

Elle sera largement interconnectée et fera appel au numérique qui jouera un rôle clé pour faire collaborer les communautés et favoriser le lien social. Ainsi la croissance urbaine ne sera-t-elle plus l’ennemie du développement durable.

Portrait de Robert Vassoyan

La ville connectée s’articulera autour de l’habitant, des visiteurs occasionnels et des touristes, proposant à tous un bouquet de services adapté conciliant mobilité urbaine (Télécentres, parkings connectés et suggestions de déplacements en intermodalités… contribuant ensemble à la fluidité dans la ville), immeubles intelligents (le numérique  comme outil d’optimisation du patrimoine immobilier), internet des objets, gestion des réseaux d’énergie (SmartGrid) et protection de l’espace urbain jusqu’aux services domestiques (maintien à domicile, vie numérique, Home TelePresence…)

La réussite des Télécentres mis en place par Amsterdam sous la dénomination Smart Work Centers *, démontre que la Cité peut tirer profit de nouveaux modèles facilités par les technologies de communication.

Ainsi, dans le cadre du programme Smart + Connected Communities de Cisco, la ville d’Amsterdam, associée à un consortium d’industriels, est partie d’un double constat : les déplacements quotidiens vers les centres villes engendrent des émissions de CO² considérables ; le développement du travail à distance et des outils collaboratifs peuvent apporter des réponses durables.

*de 200 à 15 000 m2, les Eco centres urbains, périurbains ou ruraux offrent des capacités de connexion professionnelles optimisées et des services adaptés et labellisés en fonction du bassin concerné

image d'une ville connectée numérique

L’idée était là : créer à proximité des bassins de vie et des transports en commun, des centres comportant des espaces de travail, des espaces de réunion, des salles de TelePresence, offrant, selon des modalités très souples, des services variés, soit physiquement présents sur site (crèche, pressing ou recharge de batterie de véhicule électrique par exemple), soit mutualisés entre plusieurs Eco centres (services bancaires, administratifs, conciergerie).

Cet aménagement du Territoire autour de centres multi-services interconnectés entre eux renforce l’attractivité et la compétitivité des villes, en apportant aux entreprises locales, aux citoyens et aux agents administratifs des services de proximité, associant protection de l’environnement et performance économique.

Pour les entreprises, c’est une ouverture vers le monde, sans les inconvénients d’un long voyage ; la TelePresence efface les kilomètres et recrée les conditions d’une conversation en face-à-face avec collaborateurs ou clients distants.

La centaine de Smart Work Centers actuellement aux Pays Bas, offre des services très haut débit. Leur maillage permet à des territoires de moindre densité urbaine de se désenclaver, en proposant des implantations économiques qui, généralement, sont concentrées sur les métropoles. Des équipes de chercheurs réparties sur plusieurs sites peuvent se rencontrer, les relations des entreprises avec donneurs d’ordre ou prestataires internationaux sont rapides et moins coûteuses.

  • La Corée du Sud a également lancé son programme de Smart Work Centers, avec un plan national qui verra se déployer 500 Télécentres sur son territoire, tous équipés en TelePresence
  • En France et sur l’impulsion de Cisco, la Caisse des dépôts associée à Orange et la société Regus vont créer une société commune pour développer une centaine de Telecentres sur tout le territoire

Tels sont donc dès aujourd’hui les progrès qu’apporte au développement de la cité l’expérience des Smart Work Centers. Les nouvelles technologies de l’information, ont ainsi des effets comparables sur l’urbanisme à ceux de l’électricité autrefois. La ville durable et connectée existe déjà au service d’un mieux vivre, mieux travailler, mieux se divertir pour le citoyen. 

A lire également sur notre site

Smart city : gadget ou création de valeur collective ?

22.11.2017

La Caisse des Dépôts, Syntec Numérique et les pôles de compétitivité Advancity et Systematic Paris-Region ont financé une étude initiée et réalisée par Citizing et OpenCitiz afin de répondre à la question de l’utilité des projets « smart ». A travers l’évaluation socio-économique de 5 projets « ville intelligente » concrets, cette étude réussit notamment à démontrer quantitativement que les projets « smart city » peuvent créer de la valeur collective.

Smartcity : des collectivités locales volontaires mais freinées par le manque de moyens

18.10.2017

Pour identifier les enjeux numériques auxquels elles sont confrontées, IDC a ainsi réalisé pour le compte du comité "Ville" de Syntec Numérique une enquête auprès de 102 collectivités locales 

Guide pratique pour les TPE et PME : choisir ses offres internet, téléphonie fixe et mobile

18.06.2019

Syntec Numérique et les acteurs de la filière télécom s’associent pour la publication et la diffusion d’un guide pratique pour les TPE et PME, travaux issus d’une initiative commune pilotée par l’Arcep.

Cybermalveillance.gouv.fr : lancement du nouveau kit de sensibilisation aux risques numériques

14.06.2019

Opérateur du dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr, le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA, dont Syntec Numérique est membre fondateur, publie ce 14 juin 2019 la version complète de son kit de sensibilisation aux risques numériques.