Retour aux actualités

Sondage Syntec Numérique - Odoxa – janvier 2015

Un tiers des Français perçoit l’utilité de la fonction paiement sans contact de leur carte bancaire

mains d'homme devant un schéma numérique

Bien que la plupart des banques françaises propose désormais une fonction paiement sans contact (NFC) sur les nouvelles cartes bancaires,  son utilisation parait timide dans l’Hexagone. Syntec Numérique, en partenariat avec l’institut de sondage Odoxa1, a donc souhaité faire le point sur cette innovation permettant de régler jusqu’à vingt euros sans avoir besoin d’insérer sa carte dans un lecteur ni de composer de code secret. Si les résultats sont sans appel, puisqu’une grande majorité de la population considère cette avancée technologique sans grand intérêt, la communication et la pédagogie auprès des utilisateurs semblent être l’une des clés au développement de ce marché.

 

Les Français et le paiement sans contact

  • 15 % utilisent cette fonction
  • 19 % ignorent si leur carte dispose de cette option 
  • 34% estiment cette technologie utile

 

La majorité des Français se désintéresse du paiement sans contact et le considère inutile

Près d’un Français sur deux (44 %) a connaissance de la fonction paiement sans contact de sa carte bancaire, mais seulement 15 % l’ont déjà utilisée. Ils sont deux fois plus nombreux (29 %) à ne pas s’en servir tout en sachant qu’ils ont cette option. Et un Français sur cinq (19 %) ignore encore si sa carte intègre cet outil.

A lire également sur notre site

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.

Transformation de la fonction juridique : interview de Nadia Nezvi, Directrice Juridique, groupe Oscaro

La transformation digitale de la fonction juridique implique que le juriste dispose de soft skills indispensables en termes de communication et polyvalence.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.