Retour aux actualités
Publié par
18 fév 2021

Stratégie d’accélération en cybersécurité : une ambition forte et des moyens conséquents

Syntec Numérique salue l’ambition d’un plan dont l’objectif est de permettre à la filière cybersécurité d’atteindre un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros, le doublement des emplois dans le secteur (pour arriver à 75 000 experts) et l’émergence de trois licornes françaises en cybersécurité d’ici à 2025. Il participera pleinement aux actions présentées avec la mobilisation de son Comité Cybersécurité.

schéma représentant un cannas illustrant la sécurité informatique

Le 18 février, le Président de la République a présenté la stratégie nationale en matière de cybersécurité. Comme pour les autres stratégies d’accélération pour l’innovation déjà engagées dans le cadre du plan de relance, l’objectif est d’exploiter le fort potentiel de recherche et de croissance de l’industrie de la cybersécurité, de favoriser le développement d’une offre française de très haut niveau et la maîtrise des technologies clés dans les applications critiques (comme l’industrie, la santé et la mobilité) ; il s’agit également de diffuser massivement la cybersécurité au sein des entreprises et de la société. Au total, 839 M€ sont prévus pour financer la stratégie d’accélération cybersécurité, dont plus de 500 M€ d’argent public.

La stratégie d’accélération cyber se décline selon 4 axes :

  1. Développer des solutions souveraines et innovantes de cybersécurité ;
  2.  Renforcer les liens et synergies entre les acteurs de la filière ;
  3. Soutenir la demande (individus, entreprises, collectivités et Etat), notamment en sensibilisant mieux tout en faisant la promotion des offres nationales ;
  4. Former plus de jeunes et professionnels aux métiers de la cybersécurité, fortement en déséquilibre.

Au cœur de cette stratégie, le Campus Cyber réunira bientôt sur 20 000 m2 à La Défense une soixantaine d'acteurs-clés du secteur (grands groupes, start-up, acteurs publics, organismes de formation, acteurs de la recherche et associations). Après avoir contribué à la mission qui l’a préfiguré, Syntec Numérique est membre du Campus Cyber et mettra à disposition ses ressources pour participer à l’animation de la filière.

Syntec Numérique et ses adhérents suivront tout particulièrement l’Appel à projets (AAP) visant à soutenir le développement de briques technologiques critiques (2021/2022). Il s’agira de consacrer un total de 400 M€, dont 200 M€ de financements publics, pour des projets de recherche et développement cofinancés avec les acteurs privés de la cybersécurité.

La stratégie d’accélération a par ailleurs prévu d’attribuer à l’ANSSI un budget complémentaire de 136 M€ destiné à renforcer la cybersécurité des organismes critiques de la sphère étatique, ce qui permettra de contribuer à renforcer les équipes et l’expertise de l’ANSSI. Syntec Numérique en est un partenaire actif, engagé notamment comme membre fondateur de Cybermalveillance.gouv.fr, le dispositif national de sensibilisation, prévention et d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance pour les particuliers, entreprises et collectivités territoriales, qui a d’ailleurs lancé à cette occasion le label ExpertCyber et présenté les 50 premiers professionnels labellisés. Dans ce cadre, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont menées, permettant de toucher des publics différents, que l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) et appel à projets (AAP) « sécuriser les territoires » viendra utilement compléter. 

La stratégie prévoit également la mise en place d’un « observatoire des métiers et des qualifications de la sécurité du numérique », qui se situe dans la suite logique de la liste des métiers de l’ANSSI, réalisée en partenariat avec Syntec Numérique, permettant d’analyser les besoins en compétences et l’adéquation avec les formations existantes pour le secteur de la cybersécurité. Syntec Numérique se réjouit de cette initiative et tient à la disposition de cet observatoire les données de la branche sur ce sujet. 
 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

6ème petit déjeuner numérique à l’Assemblée nationale sous le signe de la e-santé

07.05.2021

Le 7 mai 2021, à l’invitation de Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, et d’Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France, Syntec Numérique a organisé le 6ème petit déjeuner numérique, conjointement avec TECH IN France, sur le thème « Santé et Numérique ».

6ème petit déjeuner numérique à l’Assemblée nationale sous le signe de la e-santé

07.05.2021

Le 7 mai 2021, à l’invitation de Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, et d’Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France, Syntec Numérique a organisé le 6ème petit déjeuner numérique, conjointement avec TECH IN France, sur le thème « Santé et Numérique ».

Syntec Numérique rejoint le Campus Cyber, centre fédérateur de la cybersécurité en France

07.05.2021

Syntec Numérique devient membre associé du Campus Cyber, concrétisation d’un engagement du Président de la République avec l’impulsion du Gouvernement et des acteurs privés du secteur.