Retour aux actualités
Publié par
13 oct 2017

Syntec Numérique dévoile la première édition du palmarès des éditeurs de logiciels français en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Pour la première fois, Syntec Numérique, EY et Medinsoft s’associent pour réaliser une déclinaison du Top 250, le panorama des éditeurs de logiciels français, en région Paca. Basée sur un échantillon de 17 entreprises, cette étude met en lumière les performances économiques des éditeurs de logiciels locaux.

Logo TOP 250 transparent

Chiffres clés des éditeurs de logiciels régionaux.

  • Une croissance régionale soutenue et dynamique

En Paca, les éditeurs enregistrent une belle progression du chiffre d’affaires depuis 2014 : +14,8% sur 2 ans, +3,9% entre 2015 et 2016.

2014 : 93,7 M€

2015 : 103,6 M€

2016 : 107,6 M€

Au niveau national : le chiffre d’affaires du secteur a bondi de 30 % entre 2014 et 2016, et de 12% sur la seule année dernière. En 2016, les 358 éditeurs français du panel ont enregistré un revenu total de 13,5 milliards d’euros.

  • Software as a Service, un modèle qui séduit les éditeurs locaux

​​​​​​​19% du chiffre d’affaires Edition des éditeurs Paca est réalisé en SaaS / Services Internet

Au niveau national : la part du chiffre d’affaires issue de l’activité SaaS/Services Internet atteint 32% du chiffre d’affaires total des éditeurs du panel en 2016, soit 7 points de plus qu’en 2015. Les éditeurs français font le choix de se concentrer sur cette activité et cette tendance est particulièrement marquée pour les éditeurs ayant récemment débuté leur activité. 

  • Une filière régionale qui crée de l’emploi

Les effectifs régionaux sont en hausse avec 203 nouveaux salariés en 2016. Optimistes, les éditeurs Paca sont par ailleurs 79% à prévoir de recruter en 2017. En revanche, à l’image de l’ensemble du secteur numérique français, 93% ont actuellement des difficultés de recrutement.

Au niveau national : 83 % des éditeurs ont indiqué avoir rencontré des difficultés pour recruter en 2016.

  • Des éditeurs locaux qui misent sur l’innovation

La R&D est plus que jamais au coeur de la stratégie de développement des éditeurs de logiciels locaux : 37% des effectifs des éditeurs Paca sont dédiés à l’innovation.

Au niveau national : en 2016, l’ensemble des éditeurs du panel y consacrait 16 % de leurs

« A l’instar du dynamisme des éditeurs de logiciels français enregistré au niveau national, ce premier panorama Paca dévoile une filière régionale en bonne santé, malgré une croissance un peu moins forte en 2016. Dans cette lignée, elle s’appuie ainsi sur des moteurs de progression similaire tels que le SaaS et l’innovation. En revanche, les éditeurs locaux rencontrent des difficultés encore plus grandes qu’au niveau national en matière de recrutement : 93 % déclarent aujourd’hui peiner à recruter des profils et des compétences en adéquation avec leur besoin et leur volonté de poursuivre leur développement », commente Olivier Cazzulo, Délégué régional Paca de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.