Retour aux actualités

Syntec Numérique met le projecteur sur les partenariats innovants

Les meilleures collaborations technologiques primées par l’écosystème numérique français

Homme devant un schéma représentant la transformation numérique

Syntec Numérique a organisé le 2 juillet sa première soirée dédiée aux partenariats technologiques les plus innovants entre start-up et grandes organisations, véritable levier de croissance dans l’écosystème numérique. Rythmé par des tables rondes et des débats entre personnalités du secteur, cet évènement a réuni plus de 250 personnes venues élire en direct les trois meilleures collaborations de l’année parmi onze projets sélectionnés, mêlant nouveaux usages et technologies de pointe.

Lors de la constitution de cette sélection, Syntec Numérique a souhaité se focaliser sur de vrais partenariats technologiques, entre petites et grandes organisations (entreprises privées et publiques, collectivités, laboratoires…), inscrits dans la durée. Pour cette première saison, les partenariats sélectionnés dans le cadre des Syntec Camps tournaient autour des thématiques clés du moment : le Cloud, le Big Data, la mobilité et la sécurité.

  • Numéro 1 - MyFox et CNRS : un capteur pour prévenir les intrusions fortuites
  • Numéro 2 - Apila et Renault : une application mobile pour trouver une place de stationnement
  • Numéro 3 - Satelliz et Numergy : une solution optimale pour utiliser le Cloud souverain

«  Cette première soirée est un véritable succès : plus de 250 personnes sont venues célébrer avec nous les meilleurs partenariats technologiques de l’année ! Avec ce programme Syntec Camp, composé d’un cycle de matinées thématiques et d’un évènement annuel, l’objectif de Syntec Numérique était clair : favoriser des collaborations réussies entre petits et grands, car c’est un formidable levier de croissance pour nos start-ups. Face à la morosité ambiante, nous avons voulu mettre le projecteur sur des entreprises innovantes, qui réussissent, afin de valoriser le dynamisme de notre écosystème. » explique Bruno Vanryb, Président du Collège Editeurs.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Transformation de la fonction juridique : interview de Nadia Nezvi, Directrice Juridique, groupe Oscaro

La transformation digitale de la fonction juridique implique que le juriste dispose de soft skills indispensables en termes de communication et polyvalence.

COVID-19 : 6 principes de relations contractuelles en temps de crise

25.03.2020

Appel conjoint de Syntec Numérique et du CIGREF.