Retour aux actualités
Publié par
18 oct 2019

Syntec Numérique reste mobilisé pour l’accès des femmes aux métiers du numérique

A l’occasion de la journée de mobilisation « Femmes dans le numérique : donnons-nous toutes les chances de réussite », le secrétaire d’état chargé du numérique Cédric O organisait le 17 octobre plusieurs événements et groupes de travail sur la mixité dans l’économie numérique. Engagé de longue date sur ce sujet, Syntec Numérique souhaite apporter tout son soutien aux actions lancées, en particulier à la charte du collectif Sista avec le Conseil national du numérique (CNNum) en faveur du financement des femmes entrepreneures.

Avec son programme Femmes du Numérique, Syntec Numérique a pour objectif de favoriser la reconversion des femmes vers les métiers du numérique. Les femmes représentent 27,4 %* des salariés du secteur versus 46,8 % pour l‘ensemble de l‘économie, le chemin est donc encore long.

Mené en partenariat avec Social Builder, ce programme poursuit différents objectifs :

  • former les femmes autour des sujets technologiques en co-finançant des programmes spécifiques
  • les informer sur les opportunités existantes avec la conception et la mise à disposition d’outils comme Adabot, le « chatbot d’orientation »
  • les aider à se rencontrer autour d’afterworks thématiques à Paris et en région
  • promouvoir des role models féminins dans la branche

Dernière pierre à l’édifice, le Manifeste pour la reconversion des femmes dans les métiers du numérique, lancé en mai dernier sur Vivatech. Celui-ci compte déjà 75 entreprises signataires en 4 mois s’engageant à assurer l’accès des femmes actives aux métiers du numérique.

*Données INSEE, exploitation des DADS – INSEE 2016

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

EY, Syntec Numérique et TECH IN France co-réalisent la 10ème édition du Panorama des éditeurs français de logiciels.

Destiné à un large public, ce classement unique en son genre, rencontre un vif succès chaque année ! De nombreux éditeurs ont participé à la dernière édition, faisant de cette étude une référence dans l’écosystème numérique.

 

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.