Retour aux actualités
Publié par
17 mai 2017

Syntec Numérique souhaite un gouvernement Macron 100% numérique

Syntec Numérique se félicite de la nomination d’un Secrétaire d’Etat chargé du Numérique directement placé auprès du Premier ministre et appelle l’ensemble du gouvernement d’Emmanuel Macron à se saisir de la transformation numérique.

Matignon nouveau gouvernement 2017

Alors que Syntec Numérique avait appelé pendant la campagne à rattacher le sujet du Numérique auprès du Premier ministre, la nomination de Mounir Mahjoubi en tant que Secrétaire d'Etat au Numérique auprès d’Edouard Philippe constitue un signal fort quant à la volonté du gouvernement d'Emmanuel Macron de s’emparer de ce sujet.

« Mounir Mahjoubi est un fin connaisseur de ces sujets, dont le talent sera précieux pour mettre en œuvre les mesures identifiées par Emmanuel Macron dans son programme pour réussir la transition numérique de la France » indique Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique.  

Au-delà de ce Secrétariat d’Etat au Numérique, Syntec Numérique appelle l’ensemble du gouvernement à s’emparer des sujets liés au numérique, afin que le quinquennat d’Emmanuel Macron qui s’ouvre soit celui de la transformation numérique du pays.

« La transformation numérique impacte notre secteur, mais aussi l’industrie, l’économie en général, le monde du travail, la défense, la santé, la ville, l’éducation ou encore la formation. Chaque ministre devra donc intégrer la révolution numérique dans son action » commente Godefroy de Bentzmann.

Enfin, Syntec Numérique se réjouit de la place accordée à l’Europe au sein du Gouvernement, avec la nomination de Jean-Yves Le Drian à l’Europe et aux Affaires étrangères, et celle de Marielle de Sarnez aux Affaires européennes.

« Syntec Numérique a défendu tout au long de la campagne l’importance d’une relance de la politique européenne de la France, afin que les grands chantiers tels que la construction d’un marché unique numérique et d’une économie européenne de la donnée puissent aboutir » conclue Godefroy de Bentzmann.

Syntec Numérique se tient à la disposition de ce nouveau gouvernement pour engager sans attendre les actions nécessaires à la transition numérique de la France. 

Pour rappel, Syntec Numérique avait formulé une série de propositions pour placer le numérique au cœur de la campagne présidentielle :

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Cyberattaque mondiale : les entreprises françaises sont-elles armées pour y faire face ?

05.07.2017

Après la propagation du virus informatique « Wanna Cry » en mai dernier,  le monde est une nouvelle fois frappé par des cyberattaques d’envergure. Si les pays les plus touchés restent pour l’heure l’Ukraine et la Russie, la France est également concernée.

Cybersécurité : les besoins en formation

21.06.2017

Face à la pénurie de talents en matière de sécurité numérique et à la nécessité d’améliorer la professionnalisation des profils, Syntec Numérique a fait appel à l’OPIIEC* - observatoire de la Branche -, qui a mandaté le Cabinet EY, afin d’analyser les besoins en formation et en compétences dans la filière cybersécurité.

NXSE 2017: le forum d’affaires international de la transformation numérique – Afrique et océan indien

Syntec Numérique est partenaire du NxSE 2017  qui se tiendra du 3 au 5 octobre 2017 à l'île de la réunion.  un programme riche en opportunités d'affaires et conférences de veille stratégique, ainsi qu'une zone de contacts B2B. 

Signature d’un accord de partenariat entre Syntec Numérique et Digital League

A l’occasion de l’évènement Digital Summ’R à Lyon le 6 juillet 2017, Syntec Numérique et Digital League ont signé un accord de partenariat qui va permettre aux adhérents du 1er Cluster Numérique de France de bénéficier de l’expertise de Syntec Numérique, 1ère organisation professionnelle des métiers du numérique.