Retour aux actualités
2 sep 2015

Trophée excellencia 2015 - Annonce des nominées !

Découvrez les nominées des Prix Association et Entrepreneure du Trophée excellencia 2015!

logo-excellencia

Femmes du Numérique et Pasc@line dévoilent les nominées du Trophée excellencia 2015

Pour la seconde édition du « Trophée excellencia », organisée par la Commission Femmes du Numérique de Syntec Numérique et l’association Pasc@line, 79 dossiers de candidatures ont été reçus dans trois catégories. Les douze lauréates seront annoncées lors d’une soirée de remise de prix mardi 29 septembre prochain, en présence d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique.

Avec 12 000 emplois nets créés en 20141, 35 000 recrutements annuels, 93,7 % de CDI, 68,9 %2 de cadres, le numérique, secteur attractif et vecteur d’innovation, regorge de talents et de projets moteurs pour l’avenir de la France. En dépit de ce potentiel, le secteur souffre d’une pénurie de candidats, notamment auprès des nouvelles générations et des femmes.

Le Trophée excellencia a pour objectif d’inciter les jeunes femmes à s’orienter vers le numérique afin d’élargir leurs opportunités de carrières et révéler les talents féminins du secteur. Cette année, dix entreprises membres de Syntec Numérique contribuent au déploiement de la campagne et dix établissements, permettant ainsi à dix futures étudiantes sélectionnées de se voir offrir leurs études, en parallèle des deux lauréates qui seront récompensées dans les catégories « Entrepreneure » et « Association ».

Les projets déposés ont été examinés par un jury, sous l’égide de Véronique di Benedetto, Présidente de Femmes du Numérique et Christian Colmant, Délégué général de Pasc@line.

Nominées du Trophée excellencia 2015

Prix « Entrepreneure » : création d’entreprise dans le secteur du numérique par une femme

  • Hanae Chino, Nowa : propose aux entreprises un accompagnement des collaborateurs grâce à un système d’apprentissage entre pairs.

  • Laura Fort, Studio PixMix : startup de création de jeux vidéo innovants basés sur les derniers travaux de recherche en neurosciences.

  • Dorine Olejnik, Wizzvet : plateforme de partage d’information et d’échange pour les spécialistes de la médecine animale.

La lauréate de cette catégorie bénéficiera de quatre mois d’accompagnement technique et marketing, d’un accompagnement juridique ainsi que de séances de coaching personnalisé.

Prix « Association » : implication bénévole d’une femme travaillant dans le secteur du numérique

  • Christine Dutrey Boukhari, Christeam: en partenariat avec l’association « Les enfants du désert », Christeam se donne pour mission d'aider à la scolarisation des enfants du désert marocain en leur donnant accès à une salle de classe multimédia.

  • Cécilia Lejeune, Virtual Association : première association étudiante dédiée au partage de connaissances et à l’organisation d’évènements autour de la réalité virtuelle.

  • Raphaëlle Menajovsky, Webassoc : avec plus de 300 bénévoles à son actif et en collaboration avec 250 associations humanitaires ou caritatives, Webassoc propose son aide pour optimiser l’utilisation des outils digitaux.

L’association gagnante sera sponsorisée par une entreprise partenaire durant une année (mécénat de compétences et / ou financier) et la lauréate bénéficiera de séances de coaching personnalisé.

Prix « Etudiantes » : tremplin pour les jeunes femmes en cursus universitaire, ce prix a pour objectif de mettre en valeur les projets professionnels des futures femmes du numérique.

Les dix lauréates seront dévoilées lors de la soirée de remise des trophées. Elles verront leur scolarité entièrement prise en charge et leur parcours sera mis en valeur, notamment sur le site excellencia.org.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.