Retour aux publications
Publié par
Jeudi 12 Mars 2020

Epidémie de Coronavirus (COVID-19) et incidences sur les relations contractuelles

Dans le cas où l’entreprise se retrouve dans l’impossibilité d’exécuter ses obligations contractuelles en raison du Coronavirus, quels fondements juridiques lui évitant des sanctions contractuelles peut-elle invoquer ?

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée de plusieurs cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine. Le virus, jusqu’ici inconnu, est un coronavirus, dénommé COVID-19.

Le 13 février 2020, il a été demandé à chaque Agence régionale de santé d’activer le plan ORSAN REB dans sa région afin d’organiser la mobilisation du système de santé pour se préparer à une éventuelle circulation active du coronavirus sur le territoire français.

Différentes mesures ont été prises par le Gouvernement pour endiguer l’épidémie. Certaines de ces mesures visent à soutenir les entreprises concernant les conséquences sur leur activité.

Outre les questions qui peuvent se poser en matière de droit social (voir l’actualité publiée par Syntec Numérique le 28 février 2020), de nombreuses entreprises s’interrogent sur les conséquences économiques de l’épidémie de Coronavirus et notamment sur son impact sur les relations contractuelles et notamment l’exécution des contrats en cours (application de pénalités en cas d’inexécution ou de retard dans l’exécution de la prestation, démarches à effectuer, etc.). 

Cette fiche s’efforce de répondre à la question suivante : dans le cas où l’entreprise se retrouve dans l’impossibilité d’exécuter ses obligations contractuelles en raison du Coronavirus, quels fondements juridiques lui évitant des sanctions contractuelles peut-elle invoquer ?

L’objet de cette fiche pratique est de rappeler les règles applicables en droit des contrats, qu’ils soient de nature privée ou administrative.

Cette fiche pourra être actualisée en fonction de l’évolution de la situation.
 

Publication réservée aux adhérents Syntec Numérique,

Merci de vous connecter pour consulter la publication
Se connecter
A lire également sur notre site

Face à la crise sanitaire, l’État et votre branche professionnelle se mobilisent pour soutenir les compétences de vos salarié·es

Un décret du 26 mars 2020 allège le recours à l’activité partielle pour les entreprises directement touchées par la crise sanitaire en cours. Pour les salariés exclus de ce dispositif, votre branche débloque un fonds exceptionnel pour soutenir les compétences durant cette période de baisse d’activité économique.

Spécial Covid-19 ! ( mis à jour du 02 avril)

Les départements Social, Formation et Juridique de Syntec Numérique vous accompagnent et vous donnent des informations dont vous avez besoin sur ces 3 thématiques : social, formation, juridique.