Retour aux publications

Marchés publics : répondre en cotraitance ou en sous-traitance

Dans certaines situations (capacité technique, professionnelle et/ou financière insuffisante, trop large étendue du marché, volonté d'optimiser l'offre...), il est en effet opportun pour un candidat de répondre à un marché informatique avec d'autres partenaires. 

Le candidat peut ainsi avoir recours à la cotraitance (groupement momentané d’entreprises) ou décider de faire appel à un sous-traitant.
 
La cotraitance et la sous-traitance doivent cependant respecter un cadre bien défini et peuvent aussi susciter de sérieuses difficultés de mise en œuvre, tant sur les plans juridique, technique que financier.

Publication réservée aux adhérents Syntec Numérique,

Merci de vous connecter pour consulter la publication
Se connecter
A lire également sur notre site

Les contrôles inopinés de la CNIL : comment y faire face et à quoi s'attendre ?

Une sanction de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) n’intervient que très rarement sans un contrôle préalable et inopiné visant à déterminer l’étendue de la violation dont l’entreprise ainsi contrôlée serait la responsable.

Lettre "social" - Avril 2019

Instruction ministérielle exonérations des heures supplémentaires – Conséquences sociales d’un Brexit sans accord