Retour aux publications

Le licenciement pour motif personnel

Conférence SOCIAL du 7 avril 2017 de 8 heures 30 à 12 heures

Prononcé pour un motif inhérent à la personne du salarié, le licenciement pour motif personnel doit être justifié par un motif  réel et sérieux. Ce motif peut être contrôlé a posteriori en cas de contestation de la part du salarié.

Le choix du motif est donc primordial car il détermine le type de procédure applicable et en est le fil conducteur; une fois le motif notifié dans la lettre de licenciement, le décisionnaire est enfermé dans sa logique ;

    Publication réservée aux adhérents Syntec Numérique,

    Merci de vous connecter pour consulter la publication
    Se connecter
    A lire également sur notre site

    Les contrôles inopinés de la CNIL : comment y faire face et à quoi s'attendre ?

    Une sanction de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) n’intervient que très rarement sans un contrôle préalable et inopiné visant à déterminer l’étendue de la violation dont l’entreprise ainsi contrôlée serait la responsable.

    Lettre "social" - Avril 2019

    Instruction ministérielle exonérations des heures supplémentaires – Conséquences sociales d’un Brexit sans accord