Lecture Numérique de Cécile Dejoux

Pourquoi on l'a lu ?

Pour découvrir et comprendre toutes les facettes de l'intelligence artificielle à l'usage des professionnels dans tous les secteurs d'activité. 
 
Parce qu’il aborde les usages de l'IA dans le monde du travail avec pédagogie. Le livre offre une réelle approche terrain des enjeux et défis de l’IA, avec de nombreux exemples concrets tirés des explorations de l’auteure en France et à l'international.
 

De quoi ça parle ?

L’ouvrage de Cécile Dejoux est divisé en trois gros chapitres, eux-mêmes divisés en plusieurs sous-chapitres. 

Le premier chapitre, « Où en sommes-nous avec l’IA », revient sur les capacités de l’IA dans le milieu professionnel, en soulignant tout ce que l’IA peut faire ainsi que ses différents cas d’usage (multiplication des compétences, l’IA comme assistance, l’IA comme transformateur de métiers, l’IA qui travaille à notre place). « Notre tour du monde de l’IA nous conforte dans l’idée qu’il y a bel et bien une automatisation qui s’annonce et qui risque d’être extrêmement violente. C’est donc à nous, dirigeants et collaborateurs, de comprendre qu’il y a de nouvelles manières de travailler et de nouveaux métiers à créer à partir des métiers qui sont les nôtres, et que c’est précisément là que nous avons une carte à jouer » (p.61).

Le deuxième chapitre, « Comment participer à un projet IA » donne des conseils et des outils pour comprendre la culture IA et le rôle de l’expert métier IA pour mener à bien son projet. L’auteure explique que tout projet d’IA réussi en interne ou à destination d’un client nécessite l’intégration d’un expert métier capable de travailler dans une équipe IA. Ce chapitre nous donne des clés de compréhension afin de devenir « IA compatible ».

Dans le troisième chapitre, « Quels nouveaux équilibres entre l’homme et l’IA », l’auteure présente la nouvelle relation qu’entretient l’Homme avec l’IA. « Il faut bien admettre que traditionnellement en entreprise, la relation entre les collaborateurs et leurs managers se fondait sur la confiance, l’autorité, la compétence et/ou la loi. Avec l’introduction de l’IA, il va falloir introduire la notion de doute technologique. La confiance ne peut pas être absolue dans une IA » (p.182). Dans ce chapitre, l’auteure présente trois métiers sur lesquels l’utilisation de l’IA a un impact significatif (expert-comptable, consultant et commercial). Elle explique qu’il s’agit d’une IA qui transforme un métier et non le remplace. En somme, ce chapitre nous explique comment se préparer à la complémentarité Homme/machine. 

 

Ce qu'on a aimé

On a particulièrement aimé :

  1. L’approche très pragmatique du livre qui propose des interviews et des cas d’étude, permettant de donner un aspect concret à chaque argument et montre que l'IA est déjà très présente dans le monde professionnel.
  2. Les workshops proposés à la fin du livre (découvrir l’IA ; découvrir les usages de l’IA, concevoir l’entreprise « IA driven » ; quelles postures managériales dans un projet IA ; qu’est-ce qu’une IA compatible ; repenser son métier avec l’IA ; trouver de nouveaux équilibres).
  3. Les QR codes qui renvoient aux interviews et témoignages vidéo.

 

A LIRE SI

On souhaite en savoir plus sur l’utilisation de l’IA en entreprises et se saisir des opportunités qu’elle offre.

POUR SE LE PROCURER

Dejoux Cécile, Ce sera l’IA et/ou moi. Comprendre l’intelligence artificielle pour ne plus en avoir peur, Vuibert, coll. Hors Collection, 2020, 207p.
 

POUR ALLER PLUS LOIN

On peut lire aussi :

- Le jour où ils ont mis un cerveau dans mon aspirateur d’Alexandre Barillet (fiche de lecture).  

- De l’autre côté de la machine d’Aurélie Jean (fiche de lecture).

- Participer aux petits-déjeuners IA de Syntec Numérique.