Retour aux publications
Jeudi 26 Novembre 2015

L'Open Source pèse 4 Mds € et 50 000 emplois

Une étude réalisée pour le compte du CNLL et de Syntec Numérique révèle que le marché français de l'Open Source pèse 4,1 milliards d'euros en 2015 et représente 50 000 emplois.

Dévoilée le 18 novembre 2015, lors de la première édition du Paris Open Source Summit, une étude prospective, réalisée par PAC pour le compte du CNLL et de Syntec Numérique, s'est donnée pour ambition de mesurer l'impact de l'Open Source en France d'ici à 2020. Il ressort que ce marché pèse déjà 4,1 milliards d'euros en 2015 - soit 10 % du marché des logiciels et services informatiques - et environ 50 000 emplois.

En outre, l'Open Source représente un levier d'accélération pour soutenir l'évolution des entreprises à l'ère numérique, et ce dans tous les secteurs d'activité. Dans ce domaine, les activités les plus proposées sont l'intégration-réalisation de projet, le conseil et l'exploitation-hébergement, suivis de la formation et de l'édition de logiciels.

Le marché de l'Open Source prévoit ainsi d'accélérer ses recrutements dans les prochaines années avec un effectif dépassant les 60 000 emplois à l'horizon 2020. Les profils les plus recherchés sont les consultants/chefs de projet, les administrateurs système, les architectes, ainsi que les responsables de développement back-end et front-end. Demain, les domaines d'application de type SMAC continueront à tirer ce marché déjà très dynamique.

Vous étes déjà adhérent de Syntec numérique?

Merci de vous connecter afin d'accéder au téléchargement du document

Se connecter

Pas encore adhérent?

Cliquez sur le bouton ci-dessous afin d'accéder au formulaire de téléchargement

Accéder au formulaire

Merci de compléter le formulaire pour télécharger le document

Veuillez noter que les champs munis d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande de téléchargement. L’absence de réponse à un champ obligatoire ne permettra pas la prise en compte de votre demande. 

Les données renseignées dans ce formulaire font l’objet d’un traitement automatisé destiné à vous permettre de télécharger la publication concernée et à vous présenter ultérieurement les services de Syntec Numérique. Ce traitement repose sur intérêts légitimes poursuivis par Syntec Numérique, à savoir la promotion et la croissance du numérique à travers le développement de l’économie numérique et ses usages conformément à ses Statuts. 

Les données à caractère personnel collectées via ce formulaire sont destinées aux permanents de Syntec Numérique, habilités à les traiter. Elles sont conservées pendant une durée qui ne saurait excéder 3 ans sauf si :

  • Une durée de conservation plus longue est autorisée ou imposée en vertu d’une obligation légale ou réglementaire ;
  • La société dont vous êtes le représentant adhère à Syntec Numérique.

Conformément aux dispositions légales en vigueur, vous disposez :

  • d’un droit d’accès à vos données à caractère personnel,
  • du droit à la rectification ou à l’effacement de celles-ci,
  • du droit à la limitation du traitement dont vous faites l’objet,
  • du droit de vous opposer au traitement.
     

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation auprès d’une autorité de contrôle. L’autorité de contrôle en charge des traitements réalisés par Syntec Numérique est la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

Vous pouvez, sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide, exercer vos droits en nous contactant par l’intermédiaire de juridique@syntec-numerique.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante : Syntec Numérique, 148 boulevard Haussmann, 75008 Paris. 

A lire également sur notre site

GUIDE OPEN SOURCE : Réflexions sur la construction et le pilotage d'un projet Open Source

28 sep 2010

Cette publication, résultat d'un foisonnement intellectuel intense ayant duré plus d'une année, représente à la fois une vulgarisation, un partage d'expérience et de préconisations quant à l'usage ...