Collège des éditeurs de logiciels

Le logiciel est présent dans toutes nos activités, professionnelles et privées. Du dessin animé au pilotage d'une chaîne industrielle, des équipements médicaux aux moyens de transport, il est devenu l'élément essentiel de la transformation numérique dans les secteurs économiques. C'est un levier d'innovation et de compétitivité pour toutes les entreprises et pour l'économie de notre pays.

Le collège Editeurs (+700 membres) fédère l'ensemble des acteurs du secteur : des startups, de nombreuses PME présentes sur tout le territoire et des grands groupes internationaux. Une cinquantaine de membres se réunissent six fois par an pour piloter les actions.

Co-présidents

Gilles Mezari

PDG
| Saaswedo

Co-présidents

Laurent Dechaux

EVP Southern Europe SAGE
| SAGE

Missions

Les principaux objectifs du collège sont :

  • Promouvoir le dynamisme économique des éditeurs de logiciels, qui sont créateurs de richesse et d'emplois
  • Accompagner leur développement, quelle que soit leur taille, et favoriser l'émergence des champions de demain
  • Valoriser leur rôle dans la chaîne de valeur technologique et défendre leurs intérêts dans tous les domaines
un homme devant des schémas de logiciels
mains de femme sur un schéma de transformation numérique

Pour rester en phase avec les attentes d'un monde qui bouge, il mène ses travaux au cœur de l'écosystème en relation avec les acteurs du secteur, associations, experts, observateurs, etc. Il bénéficie du support d'une solide équipe de permanents, qui apportent leur expertise en matière de fiscalité, social, juridique ou formation. Il réalise l'étude TOP 250, devenue le rendez-vous annuel des éditeurs de logiciels.

boris mathieux

Personne à contacter

Boris Mathieux

Délégué Collège Editeurs

A lire également sur notre site
2000
entreprises membres de Syntec Numérique
Rejoignez-nous

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.  

271,2
juillet 2020
Indice Syntec